Publicité

14 juillet 2020 - 18:00

Expérience d'une journaliste

Un voyage masqué en taxi-bus

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 4

Ce matin, je devais utiliser le service de taxi-bus à Saint-Georges. Je suis une habituée, mais c’était la première fois que je devais m’assurer d’avoir un masque. 

J’attendais à ma borne, me questionnant si l’autre passager allait se plier à cette consigne venant de la direction de la Santé publique qui oblige, depuis hier, le port du masque dans tous les transports en commun. Finalement, voilà que le taxi arrive et que j’installe ma protection en tissu. Il faut se dire que ce n’est pas très agréable, et particulièrement pour les personnes portant des lunettes comme moi. Par contre, je n’ai pas l’impression de me sentir opprimée ou d’étouffer. Ma voisine est également couverte.

Après l’avoir déposé, un deuxième usager embarque et il a également mis sa protection sans que le chauffeur doive l’exiger. J’ose demander à ce dernier si depuis deux jours, les passagers résistent à cette mesure. « Non, jusqu’à présent je n’ai pas eu à intervenir », me répond-t-il. Tout le long de mon trajet, j’ai rencontré au total quatre passagers qui avaient tous sur le visage le nouvel accessoire « mode » de l’année. 

De la résistance au masque

Pourtant, depuis l’annonce de lundi faite par le gouvernement du Québec qui obligera à partir du 18 juillet les Québécois à se masquer dans les lieux publics fermés, on sent une résistance de la part des Beaucerons. Une manifestation est d’ailleurs prévue à Saint-Georges samedi. 

On peut se demander pourquoi ce rejet massif pour le porter par exemple en épicerie, mais que le porter en transport en commun ne semble pas être sujet de débat. Qu’en pensez-vous ?  

À lire également : 
Plus de 1000 personnes attendues pour une manifestation contre les mesures sanitaires

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Ceux qui s’opposent au port du masque ramèneront tout le monde en confinement. Est-ce que c’est ce que nous voulons? Moi je le porte parce que je tiens à ma liberté!

    France B - 2020-07-14 21:20
  • Arruda et Legault mentionnent depuis le tout début que le masque n'est pas un outil de protection efficace en société.

    Le gouvernement Legault ne semble pu avoir de leadership dans cette " crise ". Malgré la forte collaboration des Québécois à leurs consignes ce gouvernement nous arrive avec LE PIRE BILAN MONDIAL au niveau du nombre de morts par 100 000 habitants.

    Comment voulez vous maintenir une certaine cohésion sociale avec des éléments autant discordants

    Guillaume - 2020-07-15 04:00
  • D'accord pour les transport en commun ou tout endroit ou tu es soumis a etre prêt des gens plusieurs minutes, parfois même des heures mais dans les commerces ou la distanciation est facile ou tu va peut etre croiser de prêt mais seulement quelques secondes et tu peux toujours virer la tete au croisement je trouve que l'obligation du masque n'est pas nécessaire.

    Jerousseau - 2020-07-15 07:27
  • Jamais sans mon masque dans les transports en commun et autres. C'est devenu un réflexe. Svp portez le. 😉

    Ginette Landry - 2020-07-15 21:15