Publicité

17 août 2020 - 18:00

Elvis est vivant et la terre est plate

Toutes les réactions 4

ELVIS EST VIVANT ET LA TERRE EST PLATE

Je n’en reviens pas qu’en 2020, avec tous les outils dont nous disposons pour nous informer, il y ait encore des gens qui croient pratiquement n’importe quoi et cela malgré l’existence de multiples preuves du contraire.

Mais il faut reconnaître que l’abondance des réseaux sociaux, disponibles sur la planète Internet, permet à quelques hurluberlus de lancer n’importe laquelle des théories sans aucun fondement et dans l’anonymat le plus total, ce qui facilite l’éclosion d’un tel phénomène.

Nombreux adeptes aux États-Unis

Croyez-le ou non, près d’un Américain sur quatre croit qu’Elvis Presley est toujours vivant et qu’il vit caché. Certains vont même jusqu’à prétendre qu’ils l’ont aperçu lors d’apparitions sporadiques. D’autres affirment l’avoir vu prendre un billet d’avion pour un pays de l’Amérique du Sud où il se terrerait. Pourtant, Elvis est bel et bien décédé depuis 43 ans. 

Il y a également près d’un Américain sur cinq qui est convaincu que la terre est plate. Ainsi, lorsqu’on arrive au bout de l’univers, si l’on ne s’arrête pas, on tombe dans le vide sidéral et on disparaît à jamais. 

Là encore, ce ne sont pourtant pas les preuves qui manquent pour montrer que la terre est ronde. Les images prises par les nombreux astronautes qui en ont fait le tour et qui ont séjourné dans la station spatiale internationale sont pourtant claires, mais cela n’est pas suffisant pour certains incrédules.

Toujours aux États-Unis, un groupe appelé QAnon, qui a vu le jour en 2017, prône une idéologie voulant qu’une clique élitiste impliquée dans le satanisme et la pédophilie domine le Gouvernement américain. Toujours selon les adeptes de cette croyance, Donald Trump aurait été placé au pouvoir par le renseignement militaire.

Dans Le Presse+ du 13 août dernier, un étudiant au doctorat de l’Université Concordia, Marc-André Argentino, qui prépare une thèse sur le phénomène QAnon, expliquait que l’organisme est sans chef connu, mais compte des dizaines de milliers de membres sur Internet. Le phénomène QAnon est même très actif sur la scène politique où certains de ses membres tentent de se faire élire pour devenir des candidats républicains lors de l’élection de novembre prochain.

Ainsi, Marjorie Taylor Greene a récemment remporté l’investiture républicaine pour un siège en Georgie et Donald Trump l’en a félicité.

Je pourrais aussi faire mention de celles et ceux qui sont convaincus que les Américains ne sont jamais allés sur la lune et que les images de ces voyages ont été tournés dans un désert de l’ouest des États-Unis. Comme s’il était possible de conserver un tel secret lorsque des milliers de personnes sont impliquées.

Nous avons tous entendu parler également de groupuscules dont les dirigeants prédisaient la fin du monde. Pourtant, nous sommes toujours là, bien vivants.

Des illuminés dangereux 

Si de tels groupes ou de telles théories ont tendance à nous faire rire, il ne faut pas prendre cela à la légère, car certains illuminés n’hésitent pas à franchir des limites mettant en danger la vie de certaines personnes.

Lors de l’élection présidentielle de 2016 aux États-Unis, une rumeur voulant que Bill Clinton, son épouse Hilary et plusieurs dirigeants démocrates détenaient des mineurs à des fins d’esclavage sexuel au sous-sol d’une pizzéria de Washington a failli mal tourner. En effet, un adepte de cette théorie, Edgar Maddison Welch, s’est présenté avec une arme au restaurant en question, le Comet Ping Pong, pour libérer les otages présumés. Il a tiré trois coups à l’intérieur du restaurant, heureusement sans blesser des clients, pour finalement découvrir que l’édifice qui abritait le fameux restaurant n’avait pas de sous-sol.

Permettez-moi de vous rappeler la mort de 908 personnes, membres de la secte le Temple du Peuple le 18 novembre 1978 à Jonestown, en Guyane. Dirigé par le gourou américain, Jim Jones, qui prétendait être la réincarnation du Christ, ce dernier a convaincu les membres de son groupe de se donner la mort.

Au Québec aussi

Le Québec a aussi connu ses épisodes de violence au sein de groupes dont l’Ordre du Temple solaire qui a fait plusieurs dizaines de victimes en France, en Suisse et au Québec, plus précisément à Morin Heights et à St-Casimir en 1994, 1995 et 1997.

Dans une gamme heureusement beaucoup moins dangereuse que celle des cas précités, un récent sondage effectué à la demande de l’Institut national de santé publique du Québec a révélé que, dans le cadre de la pandémie due à la COVID-19, 35 % des Québécoises et Québécois croyaient que le Gouvernement cachait des informations importantes et 23 % étaient convaincus que le coronavirus avait été créé volontairement dans un laboratoire.

Je trouve renversant que des gens préfèrent croire les élucubrations de certains illuminés dont la compétence se limite à avoir suivi un cours de chimie 101, plutôt que de faire confiance à des sommités scientifiques dont la rigueur et la réputation n’ont pas lieu d’être mises en doute.
 

Visionnez tous les textes d'opinion de Pier Dutil

PENSÉE DE LA SEMAINE

Je dédie la pensée de la semaine à tous les amateurs de complots qui se plaisent à échafauder des théories toujours plus loufoques les unes que les autres :

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Tou a cou kil orè raison?

    Kanon - 2020-08-18 08:44
  • Espérons que les amateurs de complots vous liront!

    Josette labbé - 2020-08-18 10:55
  • Que de bêtises dévoilées, la mesquinerie profite à ces zigotos de l’information. Leurs propos incitent souvent à la violence.
    Tout comme vous,M. Dutil il faut rester prudent.

    L.Lambert - 2020-08-18 16:36
  • Hier encore, ces idiots existaient mais n'avaient pas beaucoup d'impact mediatique.

    Pour s'exprimer dans un journal, ce type devait écrire une lettre, la timbrer et l'envoyer à l'opinion du lecteur.

    Puis, une dame recevait cette lettre, la lisait, rigolait, tombait en bas de sa chaise, rigolait encore, se r'asseyait, s'essuyait les yeux, chiffonait la dite lettre et la jetait.

    Aujourd'hui, toute l'étape de filtrage n'existe plus.

    Plus de liberté d'expression.

    Jean-Pierre Audet - 2020-08-18 20:52