Publicité

24 mai 2021 - 18:00

Par Pier Dutil

«LIBARTÉ» RETROUVÉE?

Toutes les réactions 2

«LIBARTÉ» RETROUVÉE?

Il n’y a pas que dans la LNH où, pour remporter l’ultime victoire, il faille franchir plusieurs étapes. C’est aussi le cas dans la lutte à la COVID-19. 

Le premier trio d’Équipe Québec, le centre François Legault, l’ailier droit Horacio Arruda et l’ailier gauche Christian Dubé se sont compromis en présentant un plan comportant de nombreuses étapes nous permettant d’espérer la victoire sur ce foutu virus.

Orgie de dates et d’étapes

Lors du point de presse du 18 mai dernier, on a énuméré plusieurs dates et étapes commençant aujourd’hui et nous menant à la fin août.

Graduellement, les diverses régions du Québec passeront de rouge foncé à rouge, à orange, à jaune et à vert, cela même pour Chaudière-Appalaches.

Le premier impact sera la fin du couvre-feu, ce qui devrait faire plaisir aux chiens qui pourront ainsi se coucher plus tôt, n’ayant plus à servir d’excuses à leurs maîtres pour aller se promener après 20 heures.

Depuis aujourd’hui, les commerces, même ceux qui ne vendent pas des biens essentiels, peuvent accueillir leurs clients. Enfin!

Dès vendredi, les terrasses seront ouvertes partout au Québec. Si vous n’avez pas déjà fait vos réservations, vous risquez de devoir manger sur votre propre terrasse à la maison.

Suivront les permissions de se regrouper en petits groupes à l’extérieur, puis à l’intérieur un peu plus tard, de fréquenter les restaurants et les gyms de même que des salles de spectacles. Et, si jamais la Sainte Flanelle (le Canadien) évite l’élimination face à Toronto, le Centre Bell pourrait accueillir jusqu’à 2 500 spectateurs.

Des dates, en voulez-vous, en v’là : 28 mai, 31 mai, 14 juin, 28 juin et fin août. Ne vous forcez pas pour les mémoriser toutes et retenir ce que chacune nous autorise à faire. Les médias se feront un plaisir de nous en aviser à mesure que ces nouvelles étapes seront franchies.

Même si, pour certains, tout cela semble un peu nébuleux, il nous faut reconnaître qu’en présentant ce plan, nos dirigeants ont voulu nous indiquer que la situation s’améliorait de façon importante et que les citoyens pouvaient espérer un retour à une certaine normalité.

Si et seulement si

Si les bonnes nouvelles contenues dans le plan de déconfinement sont réjouissantes pour l’ensemble de la population, il ne nous faut pas oublier que, pour bénéficier de ces nouveaux privilèges, le nombre de nouveaux cas et d’hospitalisations doit continuer à diminuer, alors que le nombre de personnes vaccinées doit continuer à augmenter.

D’ici à ce que tout le monde ait reçu les deux doses nécessaires pour assurer une protection réelle, il nous faut continuer à faire preuve de prudence en respectant les mesures sanitaires toujours en vigueur. Nous approchons de la ligne d’arrivée, ce n’est donc pas le temps de ralentir le tempo.

Tout cela grâce aux vaccins

Au cours des deux dernières semaines, nous avons assisté à une importante baisse des nouveaux cas, des cas actifs et des hospitalisations au Québec.

Même chez nous, en Chaudière-Appalaches et principalement en Beauce, le bilan s’est grandement amélioré. Nous sommes encore l’une des régions les plus touchées, mais dans une moindre envergure. Ainsi, nous aurons droit aux mêmes privilèges que tous les autres.

Si on en est là aujourd’hui, il faut remercier toutes les équipes qui ont mis en place l’organisation de la vaccination au Québec et l’ensemble de la population qui a su comprendre que la seule et unique façon d’améliorer notre sort face à cette pandémie était de se faire vacciner.

Présentement, plus de 50 % des Québécoises et Québécois ont déjà reçu une première dose. Chez les 45 ans et plus, on a déjà atteint l’objectif visé d’au moins 75 %. Et lorsque l’on voit l’enthousiasme des 18 à 34 ans qui réservent leurs places pour être vaccinés, il ne fait aucun doute que l’objectif d’avoir vacciné plus de 75 % de celles et ceux qui sont disposés à recevoir le vaccin d’ici au 15 juin sera atteint.

On est même en train de finaliser un plan pour la vaccination des 12 à 17 ans, ce qui augmentera encore la proportion de Québécoises et Québécois qui seront vaccinés.

Fait intéressant à mentionner, la résistance au vaccin dans la population est maintenant réduite à peine à 8 % de la population. On semble avoir compris qu’il s’agit là de la seule façon de revenir à une vie normale.

Quant à celles et ceux qui refusent le vaccin, une fois que plus de 80 % de la population sera vaccinée, ils bénéficieront également d’une certaine protection puisque moins de gens seront susceptibles de les infecter. Tout cela malgré leur manque de solidarité et leur égoïsme. Mais, dans la vie, on sait qu’il existe toujours une petite bande de profiteurs qui tentent de tirer avantage d’une situation sans pour autant avoir fait les efforts nécessaires.

La situation en Beauce

La vaccination connaît également un grand succès en Beauce. En effet, en date de samedi dernier, les taux de vaccination dans les trois MRC de la Beauce étaient les suivants : Beauce-Sartigan 53 %, Robert-Cliche 52 % et Nouvelle-Beauce 50 %.

Ces taux se comparent à ceux de 54,9 % en Chaudière-Appalaches et de 54,4 % dans l’ensemble du Québec.

Visionnez tous les textes d'opinion de Pier Dutil

Pensée de la semaine

Je dédie la pensée de la semaine à toutes les Québécoises et Québécois :

«Si l’on ne peut pas diriger le vent, on peut toujours contrôler les voiles.»- Auteur inconnu

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Merci M. Dutil pour votre texte. Les gens qui refusent de se faire vacciner sont aussi les mêmes complotistes qui ont fait reculé la Beauce plusieurs fois depuis le début de la pandémie. Une minorité a fait mal à notre région. Les mesures sont faites pour être respecté. D'abord. Dommage que certains ont été dans les médias pour critiquer le gouvernement (maires)...ça donne du gaz aux négationnistes et ça nuit à la région.

    Martine Gilbert - 2021-05-24 21:24
  • Mais nous sommes encore en punition pour une de plus que les autres, merci Mr Legault et compagnie

    Michel Poulin - 2021-05-25 17:33