Publicité

3 janvier 2022 - 18:00 | Mis à jour : 4 janvier 2022 - 10:17

Pier Dutil

Que nous réserve 2022?

Toutes les réactions 1

QUE NOUS RÉSERVE 2022?

 

Ne vous inquiétez pas, je n’ai pas l’intention de me lancer dans des prédictions à n’en plus finir ou de faire une Jojo Savard de moi-même.

J’aimerais tout simplement attirer votre attention sur des évènements importants déjà prévus qui se dérouleront au cours de l’année qui débute.

LA POLITIQUE AU QUÉBEC

Le monde de la politique sera fort fébrile en 2022, surtout au Québec où des élections générales sont prévues le 3 octobre prochain.

Présentement, le Gouvernement sortant, dirigé par François Legault, caracole dans les sondages, laissant bien peu d’espoir aux autres partis. Mais, mes nombreuses années à observer la scène politique m’ont appris qu’il ne faut rien prendre pour acquis et qu’il est arrivé fort souvent que le parti en avance dans les sondages lors du déclenchement de l’élection n’est pas celui qui est déclaré élu à l’issue du scrutin.

Le fort appui dont bénéficie la CAQ présentement tient au fait que les autres partis ne parviennent pas à trouver de nouveaux appuis. En dehors des comtés anglophones de l’ouest de Montréal, le parti libéral, dirigé par Dominique Anglade, risque fort de ne récolter aucun siège.

Quant au PQ et son nouveau chef, Paul St-Pierre Plamondon, les attentes ne sont pas très élevées. Il ne compte présentement que sept Députés à l’Assemblée nationale et rien n’indique qu’il parviendra à sauver tous ses sièges.

Du côté de Québec solidaire, rien ne laisse croire présentement que son chef, Gabriel Nadeau-Dubois, parviendra à augmenter sa députation actuelle de 10 Députés.

Les prochains mois seront fort animés à l’Assemblée nationale, chaque parti tentant d’attirer l’attention des électeurs. Espérons que, malgré tout ce brouhaha, nos dirigeants n’oublieront pas que la vie continue pour les contribuables que nous sommes et que nous avons besoin de dirigeants responsables sachant s’élever au-dessus de la politique partisane pour gérer la province adéquatement.

LA POLITIQUE AILLEURS

Même si l’on se retrouve avec un Gouvernement minoritaire à Ottawa, il serait surprenant que l’opposition renverse le Gouvernement Trudeau et provoque une élection imprévue. Les finances des partis de l’opposition sont trop précaires et, au sein de ces partis, ça grenouille passablement.

Enfin, je crois que Justin Trudeau a eu sa leçon en déclenchant une élection tout à fait inutile en 2021 et en se retrouvant avec un deuxième Gouvernement minoritaire consécutif.

D’importantes élections auront également lieu chez nos voisins du sud. Ces élections de mi-mandat permettront d’élire les 435 membres de la Chambre des Représentants et le tiers des Sénateurs. Si, comme prévu, les Républicains parviennent à dégager une majorité aux deux chambres du Congrès, les deux dernières années de la Présidence de Joe Biden seront un enfer. pavant la voie au retour de Donald Trump à la Présidence du pays.

BEAUCOUP D’INCERTITUDE DANS LE MONDE DU SPORT

Du 4 au 20 février prochain se dérouleront les Jeux olympiques d’hiver à Pékin, en Chine. Même si beaucoup d’incertitude plane au-dessus de cet évènement, il serait surprenant que les Jeux olympiques soient annulés à cause de la pandémie. Il y a trop d’argent impliqué pour remettre le tout en question et le fait que la Chine soit une dictature, malgré les beaux discours, les intérêts des athlètes ne primeront pas sur les intérêts financiers et politiques.

Dans les circuits professionnels comme la LNH et la NFL, des questions se posent.

Au hockey, des dizaines de joueurs sont déjà frappés par la COVID-19 et plusieurs parties ont été reportées. La situation est évaluée sur une base quotidienne. On sait déjà que les joueurs de la LNH ne participeront pas aux Jeux olympiques, reste maintenant à savoir comment se dérouleront le reste de la saison et les séries éliminatoires.

Au football de la NFL, même si de nombreux joueurs sont également infectés, il ne reste que deux semaines au calendrier régulier et je serais surpris que la direction de la ligue renonce à sa grand-messe annuelle, le Super Bowl, prévu pour le 13 février prochain.

Même si près de 200 000 nouveaux cas quotidiens sont recensés aux États-Unis, les stades sont remplis à pleine capacité de gens qui ne portent pas de couvre-visages, comme si la pandémie était déjà terminée.

UNE ÉCONOMIE DIFFICILE À PRÉVOIR

La pandémie a passablement bousculé l’économie mondiale et, même si on a assisté à une forte reprise dans de nombreux secteurs, d’autres vivent une incertitude menaçante.

La hausse du taux d’inflation fait en sorte que presque tout coûte plus cher. On est à même de le constater à chaque fois que l’on se rend à l’épicerie ou à la quincaillerie. Et si cette inflation se maintient en hausse, nous assisterons à une autre hausse inquiétante, celle des taux d’intérêts susceptible d’affecter de nombreux ménages déjà lourdement endettés.

NE PAS OUBLIER LA PANDÉMIE

Même si on fait des efforts pour concentrer notre attention vers d’autres sujets, on ne peut oublier la pandémie, toujours présente en ce début d’année.

À mesure que la situation évolue avec l’arrivée de nouveaux variants, il faut se rendre à l’évidence: on devra apprendre à vivre encore longtemps avec ce foutu virus. Heureusement, la grande majorité de la population est vaccinée, mais il demeure encore trop d’irréductibles qui préfèrent faire confiance à des gourous sur Internet qui possèdent un cours de sciences 101 de niveau Secondaire V plutôt qu’à des spécialistes qui possèdent des doctorats et qui effectuent de la recherche depuis de nombreuses années.


Visionnez tous les textes d'opinion de Pier Dutil


PENSÉE DE LA SEMAINE
Je nous dédie à toutes et tous la pensée de la semaine :

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo MR Dutil très bon article

    La vérité - 2022-01-04 16:22