Publicité

2 novembre 2009 - 00:31

François Fecteau aux commandes d’un nouveau conseil à Saint-Georges

Toutes les réactions 1

La population de Ville Saint-Georges a choisi François Fecteau de Rassemblement Saint-Georges comme nouveau maire de la métropole beauceronne. M. Fecteau dirigera un conseil municipal formé de quatre hommes et de quatre femmes réparties également entre les deux formations politiques en présence, soit Rassemblement Saint-Georges et Développement Saint-Georges.

Avec ses 5 456 votes, François Fecteau a donc eu le meilleur sur ses trois rivaux avec 1313 voix de priorité sur Marcel Bérubé de Développement Saint-Georges, Serge Veilleux termine troisième avec 1 790 et Guy Roberge très loin derrière avec seulement 144 votes. « Je suis content que les citoyens m’ont donné la chance de m’impliquer à nouveau dans la ville », soulignait le successeur de Roger Carette.

Sa formation a réussi à élire quatre personnes au poste de conseiller. Serge Thomassin (998) a évincé Serge Paquet (602) présent depuis 1994 au conseil. La notaire Manon Tousignant (574) l’a imité dans le quartier 2. Elle a remporté une lutte très serrée contre Daniel Lessard (544), élu sortant de Développement Saint-Georges.  Irma Quirion a pu être réélue malgré son changement de parti. Elle a reçu 903 appuis des gens de son quartier 4 soit une majorité de 192 votes sur Solange Poulin (711). Dans le quartier numéro 7, Marcel Drouin (801) a défait Renaud Fortier (282) avec une bonne majorité.

Du côté de Développement Saint-Georges, l’on a réussi à élire deux nouveaux visages et deux conseillers sortants. Dans le quartier 2, Jean Perron (599) entamera un cinquième mandat de conseiller municipal alors qu’il a eu le meilleur sur Pierre Morin (493). Marie-Ève Dutil (884) aussi a pu se faire réélire dans le quartier 6 alors qu’elle a vaincu Martin Doyon (653) avec une priorité de 234 voix.  La nouvelle venue, Manon Bougie (934) a obtenu la meilleure majorité parmi les conseillers élus parmi Développement Saint-Georges avec 314 votes. De plus, elle a délogé Régis Drouin (620), qui convoitait un autre mandat dans le quartier 5. Manon Bougie, était très comblée par sa victoire dans le quartier 5. « Je suis très contente, je remercie les électeurs qui ont voté pour moi. Mon défi ce sera de travailler pour eux autres le mieux que je peux », partage Mme Bougie. Finalement, Clément Bisson a remporté une chaude lutte dans le district 8 contre Louis Bégin. Pour M. Bisson, il s’agira d’un retour au sein du conseil municipal de Ville Saint-Georges.
 
Fecteau à l’aise
Le chef de Rassemblement Saint-Georges se sent très à l’aise de pouvoir travailler avec ce nouveau conseil. Par ailleurs, M. Fecteau reconnaît que les plateformes des deux partis étant presque similaires à l’exception notamment de la deuxième glace.  « On a tous le même objectif. Je ne pense pas avoir de problème important à se joindre et réussir ensemble pour trouver les gestes qui sont aux meilleurs intérêts de la ville », souligne M. Fecteau.

Avec l’élection d’un tout nouveau conseil avec seulement trois conseillers sortants de retour, le message de la population était clair. Elle voulait du sang neuf. « Moi, je vois cela sain pour la démocratie. C’est sain pour favoriser un échange d’opinions et de se remettre en question sur tous les projets sur la table. Est-ce que cela rejoint les réelles priorités des gens? C’est sain pour Saint-Georges », indique M. Fecteau. M. Fecteau s’attend à ce que le nouveau conseil puisse aussi mener une gestion rigoureuse des finances de la ville.

Le nouveau pilote de la municipalité se rendra à l’Hôtel de Ville aujourd’hui pour faire la rencontre du personnel et de s’acclimater à son nouveau rôle. De plus, il espère pouvoir rencontrer l’ancien maire, Roger Carette afin d’être au fait des dossiers chauds la situation de la ville. « C’est grâce à lui que la ville est ce qu’elle est aujourd'hui », a rendu hommage à ce dernier.
Une déception chez l’équipe Bérubé

C’est sans surprise que le clan Bérubé est déçu des derniers résultats. Mince consolation pour Développement Saint-Georges d’avoir élu quatre conseillers sur une possibilité de huit. «C’était une belle campagne. Je suis déçu, mais pas amer. Cela a été extraordinaire. Un gars comme moi, se présenter à la mairie de Saint-Georges avec 30 000 de population. On n’a pas été lavé. J’ai quatre candidats qui sont entrés. Ce sont de bons résultats, et je suis fier de l’ouvrage que la gang a fait. 

 « Quatre contre quatre, ce sera dur pour le nouveau maire qui n’a pas d’expérience », ajoute ce dernier.

Toutefois, après l’élection, la ligne de parti n’existe pas pour Développement Saint-Georges. « On ne donnera pas de ligne de parti, on va laisser nos candidats libres de voter selon le mandat qu’ils ont eu des citoyens de leur quartier. Moi, je souhaite que les candidats votent selon les besoins et au mérite des sujets de la ville », a souligné M. Bérubé.

Apprendre à se connaître
Réélu pour une cinquième fois, Jean Perron de Développement Saint-Georges souligne que le nouveau conseil devra s’apprivoiser. De plus, il donne la chance au coureur, le nouveau maire.  « On va s’asseoir et apprendre à se connaître. C’est pas évident. On a toujours eu une majorité. Je pense que M. Fecteau doit faire un bon job. Cela doit être un homme correct, on va apprendre à le connaître », commente M. Perron.

Un message pour le parti Développement Saint-Georges. « Depuis 1994, on a toujours été élu. Dans le temps qui a eu les fusions, on a eu Serge Veilleux, Lionel Bisson et Martin Gilbert. C’était correct et l’on travaillait ensemble. En 2005, on a tombé huit. On a toujours travaillé pour faire avancer la ville. Je pense que le négatif et du positif, ça va faire quelque chose », pense ce dernier.

Pour sa part, les résultats parlent d’eux-mêmes. « C’est la démocratie, je m’aperçois que certains de mes électeurs sont déçus de moi puisque ma majorité a fondu énormément. On va regarder à travailler mieux », souligne ce dernier. Il continuera de faire le tour de toutes ses rues aux six mois et rencontrer les citoyens.

Faible taux de participation
Du côté de Développement Saint-Georges, l’on est surpris du faible taux de participation qui est à peine 1 % supérieur à 2005 malgré des courses dans tous les postes. «Il n’y avait pas d’intérêt dans la population. Je trouve cela malheureux. C’est en bas de 50 %, normalement avec quatre candidats cela amène beaucoup plus de votes.

Daniel Lessard, conseiller sortant, n’a pas été réélu dans son quartier 2. Il a perdu que par 30 voix alors que le taux de participation était que de 42,65 %. « Je ne sais pas ce qui s’est passé. C’est le plus bel exercice de démocratie où les gens peuvent s’exprimer, donner leur opinion et être responsables de ce qui va se produire par la suite. Ils n’étaient pas là. Cela aurait pu faire la différence. De toute façon, Mme Tousignant avait bien travaillé et elle mérite sa victoire. Je ne peux dire autrement. Je ne serai pas le seul avec un terme, Georges Bush le père aussi… » commente, M. Lessard.

Pour M. Perron, il trouvait épouvantable le taux de participation. « Les gens, cela ne les intéresse pas. Je pense que, les jeunes, ça ne les intéresse pas. Nous avons appelé des gens qui voulait aller voter, puis ils ne voulaient rien savoir », partage-t-il.

Pour intéresser davantage la population et les jeunes, M. Perron invite ces derniers à s’impliquer au sein de comités. « J’ai rencontré une personne dans mon quartier qui me disait, il n’y a rien pour les familles à Saint-Georges. Il y a tels et tels comités, allez donner vos suggestions. C’est comme cela qu’on avance. Ce n’est pas seulement nous qui décidons. Je pense que M. Fecteau va nous aider dans tout cela », lance le conseiller du district 2.

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • J'espère que ceux qui n'ont pas pris le temps d'aller voter auront la décence de ne pas critiquer nos élus. Si tu veux avoir le droit de te faire entendre (chialer ou critiquer les décisions) alors fait ton devoir de citoyen et va faire connaître ton choix en votant sinon accepte les décisions. Félicitations à tous les élus et bonne chance dans tout ce que vous entreprendrez afin de satisfaire les citoyens de Ville de Saint-Georges.

    Suzanne - 2009-11-03 08:58