Publicité

9 octobre 2014 - 15:12 | Mis à jour : 10 octobre 2014 - 09:14

La Ville de Saint-Joseph songe-t-elle à quitter la MRC Robert-Cliche?

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 6

La Ville de Saint-Joseph songerait-elle à quitter sa MRC pour se joindre à la Nouvelle-Beauce? Alors que la machine à rumeurs bat son plein dans les coulisses de certaines municipalités, tout pointe en ce sens puisque la grogne s’est installée au sein de l’administration joseloise qui considère que la redistribution des fonds du Pacte rural à la MRC Robert-Cliche n’est pas équitable.

« À Saint-Joseph et à Beauceville, on a toujours été considérés comme des villes qui dans le fond sont des gros villages (…) Alors qu’on a reçu 1,4 M$ sur cinq ans [dans le cadre du Pacte rural], on nous dit que nous n’avons droit qu’à un faible pourcentage puisque nous sommes des villes. Or, moi j’ai un tiers de ma population qui est rurale, soit environ 1680 personnes. C’est beaucoup plus qu’à Saint-Jules, Saint-Alfred, Saint-Frédéric ou qu'à Saint-Joseph-des-Érables », explique le maire de Saint-Joseph, Michel Cliche.

Tentant de faire valoir son point, la Ville espère toujours négocier une entente à la MRC Robert-Cliche. « On paie 25 % et Beauceville paie 30 % de la facture d’opération de la MRC. À deux, on paie 55 % de la facture totale et nous, à Saint-Joseph, on n’a pas l’impression d’en avoir pour notre argent », ajoute le maire Cliche. Ainsi, compte tenu du pourcentage des sommes versées à la MRC, Saint-Joseph s’attend à une redistribution raisonnable des fonds octroyés dans le cadre du Pacte rural.

Du côté de Beauceville, on ne souhaite pas quitter la MRC Robert-Cliche. Toutefois, selon le maire Luc Provençal, la Ville étudie plusieurs solutions afin de créer des alliances stratégiques visant à diminuer certains coûts faramineux au sein de la municipalité. « Quitter Robert-Cliche n’a pas fait partie des discussions au sein de notre équipe. Cependant, si une telle situation devait arriver, sachez que ce sera une décision du Conseil qui sera prise en fonction du désir des citoyens », fait valoir M. Provençal.

Rappelons que Beauceville et Saint-Joseph sont les deux seules villes de la MRC Robert-Cliche. Le reste du regroupement est constitué des municipalités de Saint-Alfred, Saint-Joseph-des-Érables, Saint-Victor, Tring-Jonction, Saint-Frédéric, Saint-Jules, Saint-Odilon-de-Cranbourne et Saint-Séverin.

Le Pacte rural est une entente qui vise notamment à permettre aux municipalités moins populeuses de se développer en toute équité. En Beauce, toutes les municipalités et petites villes ont droit à ces sommes. La Ville de Saint-Georges, grâce à Saint-Jean-de-la-Lande et Aubert-Gallion, peut également en tirer un faible pourcentage.

Au niveau légal, il serait difficile pour Saint-Joseph de passer à la MRC de la Nouvelle-Beauce. Cependant, en son nom personnel, Michel Cliche ne cache pas qu’il aimerait voir sa ville se joindre à cette MRC pour les raisons évoquées précédemment et pour des raisons d’affinités naturelles avec les municipalités avoisinantes.

Alors qu’une des deux principales vaches à lait de la MRC Robert-Cliche songe à quitter cette organisation, qui pourrait se retrouver largement déficitaire advenant le départ de Saint-Joseph, et que le gouvernement provincial veuille sabrer dans les dépenses administratives, la question se pose : est-ce qu’il y a une MRC de trop dans la Beauce?

Cette question, le maire Michel Cliche l'a posée au ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Pierre Moreau.

Lisez la suite du dossier dans notre article intitulé « Y a-t-il une MRC de trop dans la Beauce? ».

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • Je suis POUR l'abolition de la MRC Robert-Cliche depuis des années. Si je devais voter pour cette question, je voterais OUI sans hésitation et je suis Joseloise.

    Nathalie - 2014-10-10 05:33
  • Dehors les MRC fermer donc sa et donner le pouvoir au ville et village tout simplement sa vas nous coûte moins chers c'est tout...c'étais pas supposer d'être la temporaire les MRC ???

    Jason - 2014-10-10 06:52
  • Pas de MRC Robert Cliche,on nà pas besoin de ca,ils coutent trop chers

    Jean-Guy - 2014-10-10 08:13
  • Le maire de St-Joseph a raison de remettre en question l'existence de la MRC Robert-Cliche qui est peu populeuse et qui a un grand territoire.

    St-Joseph a plus d'affinités avec la région de la Nouvelle-Beauce et Beauceville a plus de liens avec la ville-centre de St-Georges dont une grande partie de la population de Beauceville y travaille et y font des affaires, c'est la réalité.

    Beauceville doit rejoindre la MRC Beauce-Sartigan, mais Beauceville n'a pas un maire qui va prendre le leadership contrairement à celui de St-Joseph.

    Jean-Octave - 2014-10-10 08:15
  • Beauceville dans la MRC Beauce-Sartigan.

    En Beauce,les deux pôles d'attractions sont St-Georges et Ste-Marie.Est-ce nécessaire d'avoir trois MRC?Pourquoi pas une dans Beauce-Nord et l'autre dans Beauce-Sud.St-Joseph et les municipalités de son secteur pourrait se joindre à Ste-Marie(MRC Nouvelle-Beauce) tandis que Beauceville,St-Alfred et St-Victor se dirigeraient vers S-Georges(Beauce-Sartigan.Cette restructuration respecterait parfaitement l'attrait naturel des beaucerons(es).Que ce soit au niveau culturel,sportif,commercial où de la santé,le secteur de Beauceville se dirige vers St-Georges alors que le secteur de St-Joseph se porte vers St-Marie.S'il n'y avait que deux MRC,le problème de la piste cyclable serait probablement règlé.Dans les grands dossiers régionaux,la MRC Robert Cliche(trop petite)se trouve coincé.Arrêtons de diviser la Beauce.En éliminant une structure,l'unité beauceronne ne pourrait que mieux s'en porter .Du point de vue financier,il y aurait sûrement des économies 'a réaliser en éliminant les dédoublements de services.

    Jacques Roy ,Lac Poulin - 2014-10-10 09:48
  • JACQUES ROY a raison,deux,cèst suffisant.

    Vincent - 2014-10-11 13:08