Publicité
29 avril 2011 - 09:41

La compagnie de Téléphone Saint-Éphrem implantera la fibre optique à Saint-Honoré et à Saint-Benoît

Le 26 avril dernier, la municipalité de Saint-Honoré-de-Shenley, porteur de dossier suite à l’entente conclue avec la municipalité de Saint-Benoît, a mandaté la compagnie de Téléphone de St-Éphrem pour la fourniture de services professionnels et la mise en place d’un réseau de fibres optiques à la maison ainsi que la fourniture de services Internet à haut débit, télénumérique et de la téléphonie dans ces deux localités. Le contrat octroyé s’élève à 1 358 109 $.

Le maire de Saint-Honoré-de-Shenley, Herman Bolduc, se dit heureux de la concrétisation de ce projet et indique qu’il est normal, en 2011, que tous les contribuables aient accès à Internet haute vitesse. « Le développement des municipalités se fait aussi par l’accès aux nouvelles technologies. » Lance-t-il .

Le projet permettra d’implanter un réseau de 105 kilomètres de fibres optiques pouvant desservir 278 clients à Saint-Benoît-Labre, représentant 740 citoyens et 168 autres clients à Saint-Honoré-de-Shenley, représentant 640 citoyens. Les travaux s’amorceront à la mi-juin. La mise en service du réseau de fibres optiques pour l’implantation d’Internet haute vitesse (5 Mb/s) et la télé numérique sera réalisée au plus tard en mai 2012. La tarification pour l’abonnement à Internet haute vitesse de 5 Mb/s soit 1 Mb/s en aval est fixée à 34.95 $ par mois. Notons que dans le contrat octroyé, la vitesse pourra atteindre 100 Mb/s.

Partage des coûts
Les localités débourseront 530 000 $ pour la réalisation du projet. De son côté, la compagnie de Téléphone St-Éphrem s’engage à contribuer pour un montant 828 109 $, en plus, d’assumer annuellement les coûts récurrents de location de structures et de transport de signaux et bande passante d’un montant de 168 057 $. 

La municipalité a rappelé que la signature d’une entente entre Xplornet et le gouvernement fédéral du 11 avril dernier a mis fin à tout espoir de subvention, tant du côté du programme Communautés rurales branchées du gouvernement provincial que du gouvernement fédéral.

Pourtant, ce projet de branchement par fibres optiques avait fait l’objet d’une demande d’aide financière dans le cadre du programme provincial en juin 2009 et que le gouvernement du Québec avait accepté d’octroyer un montant, conditionnellement à son approbation par le gouvernement fédéral. Ce projet avait été présenté dans le cadre du programme Large Bande Canada en octobre 2009, mais le gouvernement fédéral a plutôt opté pour la desserte par satellite à 1,5 Mb/s pour la région.

De plus, les prix du projet de fibres optiques demeureront plus avantageux que la société Xplornet. Cette entreprise du Nouveau-Brunswick offrira, avec le lancement du nouveau satellite au cours de l’été 2011, le service de 1,5 Mb/s pour la somme de 44,99 $ par mois ou de 3 Mb/s pour la somme de 54,99 $ par mois.

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.