Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La Ville de Saint-Georges veut se doter d’une nouvelle image

Chargement du vidéo
durée 06h00
26 avril 2016
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Julio Trepanier
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia
Twitter Julio Trepanier

Voir la galerie de photos

Lors de la dernière séance municipale, les élus de Saint-Georges ont donné à la firme Image de Mark le mandat de créer une nouvelle image distinctive pour la ville. Le coût du contrat alloué est de 20 695 $, somme qui sera financée à même le budget de fonctionnement 2016.

Comme l’indique le maire Claude Morin, la Ville utilise présentement ses armoiries à titre de logo officiel alors que celles-ci devraient être utilisées lors d’événements officiels ou spéciaux. « Il y a seulement deux villes au Québec qui se servent de leurs armoiries se vendre. Les armoiries, c’est plus honorifique que d’autres choses. On voudrait donc avoir un logo qui nous représente, nous les Georgiens et Georgiennes », précise-t-il.

Selon le directeur général Claude Poulin, le coût de la refonte de l’image de Saint-Georges inclut la conception d’un logotype, le montage graphique, le guide d’utilisation, la conception d’une papeterie de base, ainsi que la conception de montage graphique de panneaux d’entrée de ville.

Centre culturel Marie-Fitzbach

Par ailleurs, les élus ont octroyé à Jean Dallaire Architecte un contrat de 18 611,58 $ pour la fourniture de services professionnels d'architectes en vue de la réalisation d'une étude préparatoire et d'ouvrages connexes quant à la mise à niveau du centre culturel Marie-Fitzbach.

Le contrat a été remis à la firme ayant eu le meilleur pointage en fonction des critères préétablis.

Construction d’un abri au parc des Sept-Chutes

Le conseil de ville a accepté la plus basse soumission conforme pour la construction d'un abri au parc des Sept-Chutes. C’est l’entreprise JL Groleau qui a obtenu le contrat pour une somme de 98 200 $ incluant les taxes. Ce montant sera payable via la subvention des Municipalités amis des aînés (MADA), tel que prévu au plan triennal des immobilisations.

Subvention aux organismes accrédités

Finalement, la Ville de Saint-Georges a accordé des subventions à des organismes accrédités, soit à l’Association du Hockey mineur (55 560 $), au club de hockey Junior A (2 440 $), au club de patinage artistique (15 880 $), ainsi qu'aux scouts (6 258 $). Ce montant sera financé à même le budget de fonctionnement.

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • BDB
    Batince de batince
    temps Il y a 6 ans
    Suggestion pour la nouvelle image de marque: Un drapeau représentant un 53 pieds rempli de bois passant sur la 1ere avenue en plein centre-ville! Ça donne vraiment une belle image!

    Ça prend un 2e pont pour obliger ces camions à passer ailleurs qu'en plein centre-ville. Je prendrai la ville au sérieux quand ce jour sera arrivé.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 juin 2022

Parti conservateur du Québec: Jonathan Poulin sera le candidat dans Beauce-Sud

« Je ne me lance pas (dans la course) pour faire de la figuration. Je me lance pour gagner. » C'est du moins ce qu'a déclaré Jonathan Poulin, en entretien avec EnBeauce.com, quelques minutes avant d'être officiellement présenté par le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, comme candidat dans Beauce-Sud en vue des élections ...

29 juin 2022

Québec annonce 3000 logements sociaux et abordables

Alors que le manque de logements frappe durement, Québec annonce la construction de 3000 logements sociaux et abordables, avec la contribution de partenaires. Québec y consacrera 395 millions $, soit 350 millions $ pour la construction de 2000 logements abordables et sociaux d'ici trois ans. Le tout sera réalisé par le Fonds immobilier de ...

29 juin 2022

COVID-19 : profiter de son été, mais en restant prudent

Aujourd’hui, le directeur de la Santé publique, Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse pour faire le point sur la situation épidémiologique de la COVID-19 au Québec.  Rappelons que la dernière fois qu'il avait fait le point remontait au 11 mai. Il avait annoncé qu’il n’y aurait plus de rencontre hebdomadaire. Il avait mentionné que si la ...