Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 août 2018 - 08:44

Le conseil central de la CSN Québec - Chaudière-Appalaches interpelle les partis politiques

Le Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN) a écrit aujourd’hui aux chefs et à la porte-parole de tous les partis politiques représentés à l’Assemblée nationale afin de leur demander des engagements concernant Chantier Davie. Les réponses des partis seront rendues publiques d’ici la mi‑septembre.

Ann Gingras, la présidente du conseil central, dont l’organisation représente depuis près de 70 ans les travailleuses et les travailleurs de Chantier Davie, à Lévis, rappelle aux chefs et à la porte-parole qu’il s’agit du dernier grand chantier maritime au Québec, le plus grand au Canada et le meilleur en Amérique du Nord. Ann Gingras précise qu’il s’agit « d’une fierté pour la région et d’un apport économique important pour toute la province ».

« Pour prospérer, un chantier maritime doit évoluer dans un environnement favorable. Partout dans le monde, les gouvernements appuient leur industrie maritime et adoptent des politiques afin de favoriser les chantiers présents sur leur territoire. Le Québec ne doit pas faire exception. » 
- Ann Gingras, présidente du conseil central

Tout en reconnaissant l’appui accordé par tous les partis représentés à l’Assemblée nationale à Chantier Davie, Ann Gingras précise que son organisme aimerait entendre les chefs et la porte-parole sur ce que le gouvernement québécois peut faire de sa propre initiative pour le soutenir.

« Par exemple, quelle part de contenu local un appel d’offres international devrait-il contenir pour la construction d’un navire financé en partie par des fonds publics ? demande la présidente. Est-ce normal que le gouvernement québécois soutienne financièrement, avec notre argent, la construction du CTMA Vacancier pour effectuer le transport des marchandises et des personnes aux Îles‑de‑la‑Madeleine en intégrant dans l’appel d’offres un contenu de 70 % qui sera construit à l’international, alors que nous pouvions amplement répondre aux besoins ? »
- Ann Gingras

Pour le conseil central, la présente campagne électorale semble un moment tout à fait indiqué  pour solliciter un engagement concret de la part des partis à l’égard de l’industrie de la construction navale. 
 

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.