Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 septembre 2018 - 10:28 | Mis à jour : 20:46

Le beau risque du député de Beauce

Maxime Bernier fonde le Parti populaire du Canada

Par Jérôme Blanchet-Gravel, Journaliste

Toutes les réactions 6

Le nouveau parti de droite que dirigera Maxime Bernier s'appellera le Parti populaire du Canada (PPC).

Il y a environ 3 semaines, Maxime Bernier avait confié à EnBeauce.com qu’il allait bien se représenter dans la région aux prochaines élections fédérales, mais cette fois, comme chef d’un nouveau parti. Le nom de ce parti est maintenant connu : ce sera le Parti populaire du Canada (PPC). Rappelons que M. Bernier a claqué la porte du Parti conservateur peu après avoir remis en question le dogme du multiculturalisme canadien. 

« Pourquoi ce nom ? Parce qu'il est temps que le gouvernement accorde la priorité aux Canadiens ordinaires lorsqu'ils prennent des décisions et établissent des politiques. Il est temps de remettre le pouvoir entre les mains des gens », a déclaré M. Bernier au cours d'une conférence de presse vendredi.

Le pouvoir aux gens ordinaires 

« Pendant trop longtemps, la politique canadienne a été prise en otage par des groupes de pression, des cartels, des lobbies, des organisations internationales, par les intérêts d'entreprises ou de syndicats et les intérêts de politiciens et bureaucrates d'Ottawa, déconnectés des citoyens ordinaires », a ajouté M. Bernier. D'ailleurs, sa formation politique compte présenter un candidat dans toutes les circonscriptions au pays aux prochaines élections en octobre 2019.

Le député de Beauce dit avoir reçu des milliers de messages d'appuis au cours des dernières semaines et avoir recueilli 140 000 $ en dons. Il considère donc avoir le vent dans les voiles. 

Pas de langue de bois 

Le nouveau chef du PPC a promis de continuer son combat contre la rectitude politique. M. Bernier a aussi promis qu’il allait initier un grand débat sur l'immigration au pays. L’élu beauceron se dit pour l’immigration économique, mais contre le « multiculturalisme extrême » qui divise la société en « tribus ».

« Je prône une immigration qui va très bien s'intégrer au Canada, qui va être basée sur les besoins économiques du Canada. J'ai dit durant la course au leadership que l'on devrait revenir à la moyenne des cinq dernières années sous le gouvernement Harper. C'est un chiffre que j'avais lancé, mais je veux faire le débat avec les Canadiens », a aussi affirmé Maxime Bernier.

 

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • lache pas maxime lache pas on est fier dun homme qui se tient debout a limage des beaucerons

    connaiseur - 2018-09-15 14:17
  • Bravo à Maxime !

    J’espère qu’il parlera de se débarrasser pour de bon du multiculturalisme sans identité ni âme, à la Trudeau, à Ottawa, pour le remplacer par l’interculturalisme francophone, du moins en ce qui concerne notre grande nation québécoise.

    L’interculturalisme francophone, pour le Québec, consiste à choisir nos immigrants dans les 80 pays francophones ou francophiles du monde, ayant la langue française en commun avec nous, tout comme nous avons si bien su le faire, en Beauce, depuis des décennies.

    Michel J. Grenier - 2018-09-15 18:52
  • Certe ya mon appui... mais malheureusement en divisant le vote conservateur... on va etre pogné encore 4 ans avec les libéraux

    Theâk - 2018-09-16 13:06
  • Bravo Maxime !!! Prenez le temps de lire la plateforme du PPC. Moins de tx et moins d’impôts. Tout simplement moins d’interventionnisme de l’état. Le gouvernement n’a pas à gérer notre argent durement gagné.

    Réal - 2018-09-16 18:45
  • Bien contant! lache surtout pas! Les producteurs de lait ne sont pas les rois du Canada...Tanner de leur cartel

    Le lait trop cher - 2018-09-16 20:17
  • Seul devant les caméras, pas d’équipe, a toujours rêvé d’être chef de parti, personne n'a voté pour lui donc il s’est autoproclamé. Il est heureux j’espère !!! Il demande aux Beaucerons de l’appuyer et de l’élire pour poursuivre son rêve et par respect pour les Beaucerons il aurait pu faire son lancement en Beauce mais non, il va revenir en Beauce seulement pour quêter des votes. C’est à ce moment qu’il va redevenir un fier Beauceron et dire combien il nous aime... Je suis ému juste à y penser. Ce n’est pas un gars d’équipe et il n’est surtout pas un défenseur de la Beauce il l’a bien démontré. C’est un gros trip d’Égo. Pathétique.

    Christian - 2018-09-16 21:09