Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue avec le député de Beauce-Sud Samuel Poulin

Le budget Girard jugé «historique» par le député Samuel Poulin

durée 13h51
22 mars 2019
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Voir la galerie de photos

Hier en fin de journée, la Coalition Avenir Québec déposait pour la première fois de son histoire le budget provincial. Le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, affirme que le budget Girard respecte les engagements qu’avait promis le parti au pouvoir.

Vos priorités, votre budget

Sous le thème de « Vos priorités, votre budget », l’adjoint-parlementaire (jeunesse) considère que la Beauce s’est bien fait  entendre par le gouvernement Legault. Ce budget répond aux besoins des aînés, des entreprises et des municipalités.

Le travail du député en ce qui concerne la jeunesse a été souligné lors du discours du ministre des Finances Éric Girard au Parlement.   

Un budget de 115,6 milliards

Aux yeux de Samuel Poulin, ce budget est bien équilibré et prudent et surtout permet de redonner l’argent dans les portes-feuille des familles québécoises.

« Ils ont été égorgés par le gouvernement libéral précédent qui les a taxés. Philippe Couillard avait même dit : J’en ai même trop pris aux Québécois. On le retourne dans le portefeuille des familles. C’est l’argent des Québécois. Aujourd’hui on leur remet. »

Le gouvernement Legault investit sur la dette en continuant les versements. Le budget reste généreux, mais prudent.

Les projets pour la Beauce

Le projet de complexe sportif et la nouvelle caserne de pompier de Saint-Georges font partie des priorités du député de Beauce-Sud. Également, le dossier du prolongement de l’autoroute est toujours dans les futurs projets.

Il mentionne qu’ils doivent attendre les résultats des études d’ici la fin de l’année afin de connaître le tracé et le coût pour développer un plan des infrastructures. L’équipe s’assure de travailler en collaboration avec les municipalités et les intervenants pour les différents projets.

Pour les plus petites municipalités, le dossier prioritaire reste l’accès à Internet haute vitesse et la couverture cellulaire. Le budget annonce un montant de 400 millions à ce niveau.

Il y a de nombreux dossiers sur la table dont l’accessibilité à un médecin et aider les écoles de la région afin de s’assurer qu’elles se portent bien. M. Poulin assure que dans les prochaines semaines et les prochains mois il pourrait annoncer de bonnes nouvelles.

Le manque de main-d’œuvre

Le budget répondrait à la problématique du manque de main-d’œuvre dans la région. Entre autres, des incitatifs fiscaux pour les travailleurs expérimentés demeurent plus longtemps à l’emploi.

Également, le gouvernement Legault mise sur les jeunes, l’un des dossiers où Samuel Poulin a travaillé très fort.

« Pour le retour des jeunes en région, j’avais pris un engagement électoral fort important de bonifier Place aux jeunes en région !. Hier mon secrétaire jeunesse a annoncé 17,5 millions$ de dollars sur 5 ans pour le retour des jeunes en région. Pour moi c’est une excellente nouvelle pour contrer la pénurie de main-d’œuvre. Cela permettra à la Beauce d’avoir plus d’outils pour ramener ses jeunes en région. »

Ce programme visera autant les jeunes étudiants déjà en région que ceux qui sont de l’extérieur. Le député mise également sur le développement et l’accompagnement des entreprises pour inciter la jeunesse à demeurer ou à venir s’installer en Beauce.

Bien que le gouvernement caquiste veut diminuer le nombre d’immigrants qui arrivent par année au Québec, il est certain que le montant de 146 millions pour leur intégration fera une différence au niveau de la rétention.

« L’immigration c’est l’une des solutions à la pénurie de main-d’œuvre. Ce n’est pas la seule solution. Elle en fait partie, mais ce n’est pas la seule solution. »

Soutien aux municipalités

Le député de Beauce-Sud rappelle qu’il est là pour soutenir et écouter les municipalités. Il est prêt à continuer à travailler pour le bien de tous.   

« J’ai 24 municipalités, plus d’une centaine de dossiers auprès de mes municipalités présentement. C’est très vaste et très varié. Je ne perds pas en tête l’idée d’aller rapidement dans mes dossiers. »

Les priorités du député Samuel Poulin

Ses priorités sont la santé, l’éducation, les infrastructures et le développement économique.

« La Beauce va bien. On a un gouvernement qui s’en occupe et qui va continuer de s’en occuper. »

commentairesCommentaires

5

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • G
    ghislain
    temps Il y a 3 ans
    Petite précision. Faire un budget au gouvernements prend des mois et des mois à être préparé et il est préparé par des comptables et et des fiscalistes pas par le ministre des finance il ne fait que le lire . Ce budget qui à été présenté cette semaine as été commencé du temps des libéraux de même que le budget 1924 1925 peut être commencé par la caq et présenter par un autre parti.
  • MT
    M Thibaudeault
    temps Il y a 3 ans
    L’art de se féliciter de redonner aux gens ce qu’on pris ! lâche pas Samuel tu vas apprendre et probablement devenir bon !
  • M
    Marie
    temps Il y a 3 ans
    Bla bla bla. Caq ,liberal...blanc bonnet bonnet blanc. Budget HISTORIQUE! Faites moi rire.
  • JR
    Jacques R.
    temps Il y a 3 ans
    "Historique".La CAQ a hérité d'un surplus budgétaire important et n'a fait que distribuer l'argent dans les mêmes champs que les libéraux.Quoi de neuf?Rien.(Santé,Education,Ainées,Infrastructures).La première réaction des analystes a été que ce budget aurait facilement pu être livré par un autre parti.M.Poulin,votre parti recule sur tous ses engagements.J'ai voté pour la CAQ et j'attend encore de voir ce qui vous différencie des autres.Concernant le soutient aux municipalités,votre humilité est frappante:J'ai 24 municipalités,mes municipalités,mes dossiers.Pour terminer,quand je regarde vos priorités:quelle originalité.SANTÉ,ÉDUCATION,INFRASTRUCTURE,DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE.Une photo svp.
  • SDQ
    Septuagénaire de Québec
    temps Il y a 3 ans
    Bon, mon propos ne vise ni à accuser ni à louanger, mais à souligner certains éléments du discours sur le budget du ministre des finances, monsieur Girard, et qui m'ont frappé.

    De mémoire le ministre a eu l'honnêteté intellectuelle de reconnaître que le gouvernement libéral précédent avait laissé la maison en ordre.

    Concernant la préparation du budget le ministère des finances est reconnu depuis longtemps pour la qualité exceptionnelle de ses ressources humaines.

    Mais de laisser croire que ce ministre ou ses prédécesseurs n'ont qu'à se vautrer dans leur fauteuil avec les 2 pieds sur le bureau est soit faire preuve d'ignorance ou de mauvaise foi crasse !

    Évidemment que les technocrates mettent l'épaule à la roue mais, sans être dans le secret des dieux, je ne peux imaginer que le ministre « se pogne le beigne »; je crois pouvoir présumer que tout comme un capitaine de navire il détermine les objectifs à atteindre et la route pour les atteindre.

    Qui plus est, il est publiquement connu qu'il s'agit d'une personne non seulement bardée de compétences académiques de haut niveau mais d'une expérience pratique aussi.

    À cet égard, on peut facilement affirmer que ce ministre des finances sait de quoi il parle !

    Concernant notamment les cibles, je me contente de souligner que je ne peux qu'approuver l'une des principales, sinon la principale, à savoir l'Éducation.

    Oui, depuis 1960, le gouvernement libéral dirigé par feu Jean Lesage, à l'instigation de feu Paul-G. Lajoie (PGL, pour les intimes), a initié d'investir dans le Savoir et tous les gouvernements qui ont suivi ont poursuivi dans cette direction, le gouvernement de la CAQ compris, contribuant tous et chacun à « nous » faire passer de porteur d'eau à une nation instruite et de son temps.

    De mémoire, sans élaborer davantage, je vous réfère aux nombreux écrits de l'économiste Pierre Fortin, à cet égard.

    Quant à l'originalité dénoncée par certains, à savoir notamment la santé et l'éducation, la question primordiale n'est pas et ne doit pas être celle-là mais plutôt de s'assurer que notre gouvernement fait des bons choix pour permettre au Québec de continuer à sans cesse grandir pour faire fasse aux nombreux défis qui nous attendent pour les 50 prochaines années.

    Autrement dit, voir plus loin « que le simple devant du char » !

    Quant au « pettage de bretelles » dénoncé, soyons un peu plus mature; quel que soit le gouvernement en place, ce n'est quand même pas un crime à ce que je sache.

    Personnellement, ce budget me satisfait, même si personnellement il n'aura pas pour effet de faire baisser mes charges fiscales de façon substantielle.

    Comme je dis souvent, quand on mange de la pizza, faut bien que celui qui est en mesure d'en assumer la facture le fasse, pour le bien collectif.

    Mon défunt père me disait de me réjouir d'avoir à payer des impôts, plutôt que du contraire, sous la réserve que ceux-ci soient bien gérés, ce qui m'apparait globalement être le cas.

    Pour ce qui concerne votre jeune député, attendez donc un peu avant de le crucifier sur la place publique. Je l'invite d'ailleurs à lire mes commentaires antérieurs sur ce site au sujet du prolongement de la 73 pour nourrir sa réflexion quant à cet égard.

    P.S. Pour votre information je n'ai pas voté pour la CAQ lors de la dernière élection mais pour les libéraux, mais à reculons ! En effet, connaissant la candidate, je l'ai fait que par support moral, étant convaincu d'avance de sa défaite. Toutefois, si la CAQ continue comme elle est partie, elle va décidément pouvoir compter sur moi, la prochaine fois.
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Fonctionnaires fédéraux: Ottawa a déposé de nouvelles offres

Le gouvernement fédéral vient de revoir à la hausse les augmentations de salaire qu'il offre aux fonctionnaires fédéraux, dans le cadre des négociations pour le renouvellement de leurs conventions collectives. L'Alliance de la fonction publique du Canada, dont 120 000 membres sont concernés, a fait savoir que le gouvernement avait déposé de ...

durée Hier 10h15

Le gouvernement fédéral lève les mesures sanitaires aux frontières

Le gouvernement fédéral a annoncé que les restrictions restantes aux frontières du Canada liées à la pandémie de COVID−19 — vaccins obligatoires, tests de dépistage et quarantaine pour les voyageurs internationaux — prendront fin vendredi.  De plus, les personnes voyageant par avion ou par train n’auront plus besoin de porter de masques ou de ...

24 septembre 2022

COVID-19: le gouvernement fédéral ne chantera vraisemblablement pas victoire

Contrairement au président américain Joe Biden qui a déclaré cette semaine que la pandémie de COVID-19 «était terminée», le gouvernement fédéral canadien ne compte pas chanter victoire trop rapidement. Au cours de son passage à New York, le premier ministre Justin Trudeau a rappelé lors d'une conférence de presse que les hôpitaux de l'ensemble du ...