Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Ottawa approuve le vaccin de Pfizer-BioNTech

durée 14h15
9 décembre 2020
Jessica Brisson
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

C’est ce mercredi, que Santé Canada a autorisé le vaccin contre la COVID-19 développé par Pfizer et BioNTech. Ainsi, les premières doses pourront être distribuées et administrées dès la semaine prochaine. 

Le vaccin a été autorisé en vertu de l'Arrêté d'urgence concernant l'importation, la vente et la publicité de drogues à utiliser relativement à la COVID-19 de Santé Canada. Ce processus a permis à l’agence fédérale d'évaluer les renseignements transmis par le fabricant au fur et à mesure qu'ils étaient rendus accessibles pendant le processus de mise au point du produit, tout en maintenant les normes canadiennes élevées.

« Après un examen approfondi et indépendant des preuves, Santé Canada a déterminé que le vaccin de Pfizer/BioNTech répond aux exigences rigoureuses du ministère en matière d'innocuité, d'efficacité et de qualité pour son utilisation au Canada », pouvons nous lire dans un communiqué publié par Santé Canada.

En conférence de presse, le Dr Marc Berthiaume, directeur du Bureau des sciences médicales de Santé Canada a souligné qu’il s’agit d’une étape cruciale dans la lutte contre la COVID-19 et que la confiance de la population, face au vaccin, est primordiale dans la réussite de la campagne de vaccination qui s’amorcera au pays.

Une bonne nouvelle, mais…
Dans son allocution, l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, tenait tout de même à souligner que la bataille contre le virus est loin d’être gagnée.

« En début de semaine, le gouvernement du Canada a annoncé que Pfizer est prête à nous fournir jusqu’à 249 000 doses du vaccin au cours du mois de décembre. Et bien que ceci soit une bonne nouvelle dans un contexte d’inquiétudes face à la croissance rapide du virus et des répercussions graves, cela ne signifie pas que nous sommes en moyen de contrôler la COVID-19 rapidement ni de sitôt. L’approvisionnement initial de vaccin sera limité; il augmentera graduellement pour permettre l’accès à tous les Canadiens. »

Elle ajoute que bien que des vaccins sûrs et efficaces soient à la portée des Canadiens, le respect des mesures sanitaires demeure plus qu’essentiel. « Pendant le déploiement initial du vaccin, nous devons absolument continuer à prendre des mesures de protection individuelles qui assureront notre sécurité et celle de nos proches dans l’avenir. Pour ce faire, nous devons continuer de limiter nos contacts étroits aux personnes de notre ménage et réduire nos interactions en personne aux courses et aux activités essentielles. »

Une plateforme d’information accessible à tous 
Dans le cadre de son engagement continu à l'égard de l'ouverture et de la transparence, Santé Canada publie un certain nombre de documents liés à l’approbation du vaccin, notamment un résumé de haut niveau des preuves que Santé Canada a examinées pour appuyer l'autorisation du vaccin.

Des renseignements plus détaillés seront accessibles dans les semaines à venir, notamment un résumé scientifique détaillé et les données complètes sur les essais cliniques.

« Les Canadiens peuvent avoir l'assurance que le processus d'examen a été rigoureux et que nous avons mis en place des systèmes de contrôle efficaces. Santé Canada et l'Agence de la santé publique du Canada surveilleront de près l'innocuité du vaccin une fois qu'il sera sur le marché et n'hésiteront pas à prendre des mesures si des problèmes de sécurité se manifestent », ajoute, dans un communiqué, l’agence fédérale.

Les modalités de l'autorisation du vaccin de Pfizer-BioNTech obligent le fabricant à continuer à fournir des renseignements à Santé Canada sur l'innocuité, l'efficacité et la qualité du vaccin afin de garantir que les avantages du vaccin continuent d'être démontrés par son utilisation sur le marché.

Rappelons que le Canada a acheté 20 millions de doses du vaccin de Pfizer-BioNTech, et a négocié une option d’achat sur 56 millions d'autres.

Les premiers essais du vaccin s'adressent aux personnes âgées de 16 ans ou plus. Pfizer-BioNTech mène actuellement d'autres essais cliniques sur des enfants de tous les groupes d'âge et ces derniers pourraient être inclus à l'avenir si les données de ces études le justifient.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 23h59

Les libéraux envisagent un plan temporaire pour les soins dentaires

Des sources proches du programme de soins dentaires de 5,3 milliards $ proposé par le gouvernement fédéral affirment que les libéraux envisagent une solution temporaire qui consisterait à donner de l’argent directement aux patients afin de tenir leur promesse au NPD pendant qu’ils travaillent sur une réponse plus permanente. Les libéraux ont ...

durée Hier 12h15

Quelque 8,9 millions de chèques de l'ARC pas encore encaissés

L'Agence du revenu du Canada rapporte qu’elle est en possession de quelque 8,9 millions de chèques valant un total d’environ 1,4 milliard $ qui n'ont pas été encaissés au fil des ans.  Chaque année, l'Agence émet par chèque ou dépôt direct des millions de paiements sous forme de remboursements et de prestations, mais il est possible qu’ils ne ...

29 juillet 2022

Une nouvelle mesure pour l'émission des passeports

Le gouvernement du Canada annonce l’entrée en vigueur d’une mesure qui, espère−t−il, facilitera une partie du processus d’obtention d’un passeport canadien. Dès maintenant, les Canadiens qui ont envoyé par la poste une demande dûment remplie il y a plus de 20 jours ouvrables et qui voyageront dans les 20 prochains jours ouvrables peuvent se ...