Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Dette nette de 219 G$

Budget du Québec: 15 millards $ sur 5 ans, principalement en santé et en éducation

durée 17h30
25 mars 2021
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

« Les déficits ne disparaitront pas aussi vite que la pandémie », a lancé d'entrée de jeu le ministre des Finances, Eric Girard, lors du dépôt du budget du Québec 2021-2022, aujourd'hui à l'Assemblée nationale, alors que le retour à l’équilibre budgétaire est désormais prévu dans sept ans, plutôt que cinq, comme l'exige la Loi sur l'équilibre budgétaire.

Celle-ci sera d'ailleurs amendée pour respecter le cadre des finances alors que ce budget a été préparé dans des « circonstances jamais vues » en raison de la crise sanitaire mondiale qui n'a certes pas épargné le Québec, a indiqué le ministre.

Le Plan budgétaire du Québec - Mars 2021, prévoit des mesures totalisant près de 15,0 milliards de dollars d'ici cinq ans, dont 5,2 milliards dès cette année, pour renforcer le système de santé, appuyer la réussite scolaire et les jeunes, accélérer la croissance et la transition vers la nouvelle économie et enfin le soutien général de la population québécoise.

Le déficit atteindra 15 milliards de dollars pour l’année 2020-2021 et diminuera progressivement à 12,3 milliards cette année et 8,5 milliards en 2022-2023. Malgré ces déficits, Québec continuera de verser au Fonds des générations, avec une somme de 3 milliards cette année.

Le gouvernement prévoit le retour au plein emploi dans deux ans et un niveau d'activité économique qui prévalait avant la pandémie d’ici la fin de l’année 2021.

Après avoir déployé des efforts importants pour soutenir le réseau de la santé durant les deux premières vagues de la pandémie, Québec prévoit des investissements de plus de 10,3 milliards de dollars d'ici cinq ans, dont 2,9 milliards de dollars dès cette année, afin de prolonger les mesures annoncées depuis mars 2020 pour gérer la crise sanitaire et de rehausser les soins et services en santé pour les Québécois.

Parce que les jeunes Québécois ont été particulièrement touchés par la pandémie dans plusieurs aspects importants de leur, le budget 2021-2022 comprendra des initiatives qui les concernent totalisant 1,5 milliard de dollars d'ici cinq ans afin que chacun d'entre eux soit en mesure de développer son plein potentiel.

Ces mesures viseront le soutien à la réussite scolaire, l'appui à la la persévérance et à la diplomation en enseignement supérieur, l'insertion professionnelle et sociale ainsi que la promotion de la pratique du sport et du loisir.

En plus d'investissements majeurs en éducation et en enseignement supérieur, le budget 2021-2022 propose des initiatives totalisant 4,0 milliards de dollars d'ici cinq ans pour stimuler l'investissement des entreprises et améliorer la productivité dans toutes les régions afin d'accélérer la croissance et la transition vers la nouvelle économie du Québec.

Le ministre Girard a aussi prévu que le gouvernement augmente de 4,5 milliards de dollars les investissements du Plan québécois des infrastructures (PQI) 2021-2031, les faisant passer de 130,5 milliards de dollars à 135,0 milliards de dollars. Près de 60 % des investissements de ce plan sont prévus au cours des cinq prochaines années, afin d'accélérer la reprise économique.

Assurer l'intégrité et l'équité du régime fiscal
Le gouvernement poursuit ses actions visant à assurer l'intégrité et l'équité du régime fiscal. Il agira notamment afin de s'assurer que la TVQ est perçue à l'égard des biens en provenance de l'étranger par l'entremise d'entrepôts de distribution. Des revenus additionnels de 1,8 milliard de dollars sont ainsi prévus d'ici cinq ans.

Économie du Québec: retour à la vitesse de croisière
L'économie a été considérablement ralentie en 2020, mais les perspectives pour 2021 et 2022 laissent entrevoir une reprise économique vigoureuse. Ainsi, après un recul sans précédent en 2020, le PIB réel devrait progresser respectivement de 4,2 % en 2021 et de 4,0 % en 2022.

La reprise de l'économie s'appuiera notamment sur la consommation des ménages et l'investissement résidentiel, sur l'investissement des entreprises et sur les plans de relance mis en œuvre par les gouvernements. Bien que la reprise soit déjà amorcée sur le marché du travail, le retour au plein emploi est prévu à la fin de 2022.

Aussi, le gouvernement s'engage à ne mettre en œuvre aucune mesure de résorption du déficit budgétaire tant que le Québec n'aura pas retrouvé son niveau d'emploi d'avant pandémie.

Par ailleurs, le plan de retour à l'équilibre budgétaire s'appuiera sur l'engagement gouvernemental à ne pas alourdir le fardeau fiscal, sur une croissance des dépenses arrimée à celle des revenus, sur l'accélération de la croissance économique et sur une contribution fédérale accrue pour les dépenses de santé.

La pandémie de la COVID-19 a mis un frein à la baisse du poids de la dette. Au 31 mars 2021, le ratio de la dette nette au PIB sera de 45,0 %, ce qui demeure inférieur à ce qu'il était au 31 mars 2017, soit 47,9 %. Il est prévu que le poids de la dette se stabilise au cours des prochaines années, pour redescendre à partir de 2024-2025 avec le retour graduel à l'équilibre budgétaire.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 mars 2023

Points saillants du budget du gouvernement fédéral

Voici les points saillants du budget présenté mardi par la ministre fédérale des Finances, Chrystia Freeland: - Le gouvernement revoit à la baisse ses prévisions quant au solde budgétaire, par rapport à l’énoncé économique de l’automne dernier. Ainsi, l’année financière 2022-2023 se soldera par un déficit de 43,0 milliards $, comparativement à ...

28 mars 2023

Plus de 2,5 M$ pour des projets de coopération intermunicipale en Chaudière-Appalaches

Dans le cadre d'une tournée des régions la menant dans Chaudière-Appalaches, la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, accompagnée du ministre responsable de la région Chaudière-Appalaches, Bernard Drainville, a annoncé une somme de 2 649 997 $ pour soutenir 12 initiatives de coopération intermunicipale, dont six en Beauce. « Je ...

28 mars 2023

Le projet de loi pour encadrer le travail des enfants au Québec sera déposé ce mardi

Le ministre du Travail, Jean Boulet, déposera ce mardi son projet de loi pour encadrer le travail des enfants. Il devrait s'inspirer largement du rapport que lui avait soumis le Comité consultatif du travail et de la main-d’œuvre (CCTM), selon les informations recueillies par La Presse Canadienne. Le regroupement de syndicats et d’associations ...