Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Annonce du gouvernement du Québec

Levée du couvre-feu et réouverture de toutes les écoles lundi

durée 16h23
13 janvier 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Chose promise, chose due! Le couvre-feu sera levé dès lundi 17 janvier et les écoles primaires et secondaires, cégeps et universités ouvriront à nouveau leurs portes à pareille date. 

C’est ce qui a été annoncé officiellement aujourd’hui lors d’une conférence de presse tenue par le premier ministre du Québec, François Legault.

Il estime que c’est une très bonne nouvelle, car l’enseignement à distance apporte des problèmes de toutes sortes notamment pour la santé mentale, du décrochage, etc. « Aussi, Omicron a peu d'impact chez les jeunes, surtout pour ceux qui sont vaccinés. »

Les élèves devront tout de même porter le masque en classe et des tests rapides seront distribués aux écoles et aux parents. 

Il a ajouté que ce dimanche 16 janvier serait bien le dernier où les commerces devraient être fermés. Rappelons que cette mesure visait à aider les propriétaires face au manque de main-d'œuvre. 

Cependant, le gouvernement met en place le passeport vaccinal dans les grandes surfaces de 1 500 m2 et plus, à partir du 24 janvier. Cela excluant les marchés d’alimentation et les pharmacies qui sont des services essentiels. Par exemple, Costco ou Walmart devront demander un passeport vaccinal, mais pas les plus petits commerces, même dans un centre d’achat.

Ces annonces ont été faites aujourd’hui en sachant que la prochaine fin de semaine devrait être la pire en ce qui concerne les hospitalisations. Les chiffres atteindront un pic, comme prévu dans l’ordre des choses. Par la suite, les cas et les hospitalisations devraient redescendre. « On voit la lumière au bout du tunnel. »

Contribution santé
Un projet de loi sera déposé concernant la contribution santé pour les non-vaccinés, lors de la rentrée de l’Assemblée nationale pour faire un vote et permettre à chacun de donner son avis et ses idées à ce propos.

« Le but c’est pas de faire mal aux personnes qui sont mal prises, comme les personnes en situation d’itinérance ou avec des problèmes de santé … Ce qu’on vise c’est de dire aux personnes qui choisissent de ne pas se faire vacciner qu’il y a un prix à payer. Il faut protéger notre santé, nos hôpitaux et protéger ces personnes-là.»

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


1 février 2023

Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

30 janvier 2023

L'économie sera au menu des parlementaires à Ottawa qui reprennent leurs travaux

Les questions économiques seront au cœur des préoccupations des députés fédéraux, lundi, à leur retour à Ottawa pour entamer une nouvelle session parlementaire. Les parlementaires siégeront à la Chambre des communes pour la première session de 2023 après s'être retirés avec leurs partis respectifs pour définir leurs priorités. La semaine ...

29 janvier 2023

Dubé justifie le recours au privé pour des employés d'organismes publics

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a justifié jeudi le recours par des organismes publics à des services médicaux privés pour leurs employés. Il réagissait aux révélations selon lesquelles Hydro-Québec et Investissement Québec payaient pour des téléconsultations en médecine privée, afin d'éviter que leurs employés perdent leur temps à ...