X
Rechercher
Publicité

Voie de contournement

Lac-Mégantic: «manque de compassion dramatique» du fédéral, selon le Bloc

durée 10h00
20 avril 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le gouvernement fédéral manque de «compassion» envers les citoyens de Lac−Mégantic, qui attendent toujours une voie de contournement, presque 10 ans après la catastrophe ferroviaire qui a fait 47 morts. 

Le chef bloquiste Yves−François Blanchet a ainsi déploré mardi les retards et l’explosion des coûts dans la réalisation de ce tracé qui contournerait le centre−ville de la municipalité ravagée à l’été 2013 par l’explosion du train de la Montreal Maine and Atlantic. 

La semaine dernière, le gouvernement Legault déplorait être tenu à l’écart du dossier alors qu’il doit assumer 40 % de la facture et que les coûts ont explosé.  

«Ça me met un peu en maudit», a affirmé Yves−François Blanchet, en mêlée de presse à l’hôtel de ville de Québec, où il rencontrait le maire Bruno Marchand. 

Selon le chef bloquiste, les Méganticois sont en droit d’obtenir cette voie de contournement. Il accuse les gouvernements fédéraux successifs de faire traîner les choses et de repousser les décisions aux mandats suivants. 

«Un ministre des Transports après l’autre à Ottawa étire et tergiverse, avec un manque de compassion dramatique envers les citoyens de Lac−Mégantic», a tonné M. Blanchet. 

En 2018, on estimait le coût de la déviation de la voie ferrée à 133 millions $, mais le gouvernement Trudeau a réservé une somme de 237 millions $ dans son dernier budget.  

«Si on veut que ça arrête de coûter plus cher, eh bien, qu’on se déniaise et qu’on la fasse», a−t−il déploré.

La semaine dernière, lors d’une annonce dans une usine de Lac−Mégantic, le premier ministre François Legault avait pressé le fédéral de faire aboutir rapidement le dossier et de négocier serré avec le Canadien Pacifique.

Il avait dit qu’il avait du mal à obtenir «des informations sur les coûts mis à jour». Il avait ajouté que son gouvernement «est ouvert à regarder le dossier pour contribuer davantage», une fois qu’il aurait obtenu tous les chiffres.

La nouvelle voie ferrée contournerait le centre−ville de Lac−Mégantic. Elle serait d’une longueur de 12,5 km et passerait par Nantes, la périphérie de Lac−Mégantic et Frontenac.

Le 6 juillet 2013, un train de wagons−citernes remplis de pétrole garé Nantes, en hauteur, a dévalé une longue pente en raison de la défaillance de son système de freinage et a déraillé dans la courbe qui traverse le centre−ville de Lac−Mégantic, provoquant l’explosion des wagons qui se télescopaient. 

Patrice Bergeron, La Presse Canadienne

À lire également:
Financement de la voie de contournement à Lac-Mégantic: Legault laisse planer le doute

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 10h15

Financement des partis: le PQ coiffe de peu le PCQ

À moins de cinq mois des élections générales au Québec, la course au financement est serrée: le Parti québécois (PQ) vient de repasser devant le Parti conservateur (PCQ) d’Éric Duhaime. Traditionnellement champion du financement populaire, le PQ avait été déclassé ces derniers mois par la montée foudroyante du PCQ. Fin février, le PCQ avait ...

durée Hier 5h00

Richard Lehoux invite les citoyens à «Un café avec votre député»

Le député fédéral de Beauce, Richard Lehoux, va à la rencontre  des citoyens de la circonscription avec deux événements spéciaux intitulés Un café avec votre député.  Les Beauceronnes et les Beaucerons pourront ainsi venir discuter des enjeux qui les touchent autour d’un café et  quelques pâtisseries. Ces rencontres se tiendront dans les bureaux ...

18 mai 2022

Rapport Kamel: «Il faut plus d'imputabilité», dit François Legault

Au lendemain de la publication d’un imposant rapport d’enquête de près de 200 pages sur l’hécatombe survenue dans les CHSLD au début de la pandémie, le premier ministre François Legault reconnaît «qu’il faut plus d’imputabilité d’en haut jusqu’en bas». C’est ce qu’a répondu le premier ministre lors d’une conférence de presse mardi à Laval, où il ...