Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Vallée-Jonction et Thetford Mines d'ici 2025

Des investissements de 440 M$ pour réhabiliter le chemin de fer de Québec Central

durée 17h20
28 juin 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Germain Chartier
email
Par Germain Chartier, Journaliste

La vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, la députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours, et le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, ont annoncé la réhabilitation du chemin de fer entre Vallée-Jonction et Thetford Mines, ce mercredi 28 juin.

Avec ce projet, le gouvernement du Québec a annoncé un investissement de 440 M$, au total, pour assurer cette réhabilitation d'ici la fin de l'automne 2025. Près de 58 kilomètres de rail sont ainsi concernés. 

« Les travaux annoncés en mars dernier pour un montant de près de 106 M$ vont commencer dès cet été. Ce qu'on annonce aujourd'hui, c'est que l'on a franchi la toute dernière étape de ce grand projet avec la réhabilitation complète de ce tronçon, » a déclaré la Vice-première ministre du Québec. 

Les travaux nécessiteront la reconstruction de 17 ponts ferroviaires ainsi que la réalisation de l'ensemble des travaux de voie, dont le remplacement de 102 ponceaux et la réfection de 40 passages à niveau publics.

« Ces nouveaux chemins de fer permettront essentiellement le transport de marchandise. Pour ce qui est du transport de passagers, il y a des discussions très préliminaires. L'objectif est pour l'instant de permettre le transport de marchandises en Chaudière-Appalaches, » a complété Geneviève Guilbault.

Privilégier le train aux camions pour l'environnement

Par ailleurs, ce projet a également une dimension environnementale car le train est un moyen de transport qui génère peu de CO2, par rapport à la quantité de marchandise transportée. Une locomotive peut transporter une tonne de marchandises sur plus de 220 kilomètres avec un seul litre de carburant. Cela permettrait de retirer jusqu'à 300 camions des routes. 

« Oui c'est un projet de développement économique, mais aussi environnemental. Cela prend 2,9 fois moins de CO2 de transporter de la marchandise par train plutôt que par camion pour la même quantité, » a ajouté la ministre des Transports et de la Mobilité durable.  

« On a travaillé fort, mais je dois souligner le travail de Geneviève pour être allé chercher les sommes nécessaires à ce projet. Le train a servi à développer nos régions et nos municipalités. Avec ce projet, on sait qu'il a des investissements majeurs qui se feront dans notre région. Deux investisseurs majeurs attendent ce projet pour annoncer des projets qu'ils vont réaliser d'ici 2 ans. C'est une nouvelle extraordinaire, » a complété Luc Provençal. 

De plus, la réalisation de ce projet permettra d'ajouter 50 M$ au produit intérieur bruit (PIB) réel du Québec, en améliorant la productivité des entreprises après les investissements. Il permettra aussi d'assurer près de 1 100 emplois à temps plein. 

À lire également

Investissement de 106 M$ pour la réhabilitation du chemin de fer entre Vallée-Jonction et Thetford Mines
 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 10h00

Élections: les Canadiens inquiets face à l’intelligence artificielle

Plus de 80 % des Canadiens sont inquiets des conséquences que pourrait avoir l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) dans un contexte d’élections, selon un récent sondage. Une inquiétude compréhensible, disent des experts. «C'est une inquiétude qu'il est raisonnable d'avoir aujourd'hui par rapport aux progrès de l'intelligence ...

15 juillet 2024

Les 13 premiers ministres des provinces et territoires se rencontrent à Halifax

Les premiers ministres du Canada seront à Halifax lundi pour entamer trois jours de réunions dans la capitale de la Nouvelle-Écosse. Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston, qui est l'actuel président du Conseil de la fédération, accueillera l'événement au centre-ville. M. Houston a déclaré aux journalistes après une réunion du ...

12 juillet 2024

Impasse dans les négos de la FIQ; moyens de pression plus lourds en septembre

La FIQ constate «l'impasse» dans ses négociations avec Québec. Elle envisage de recourir de nouveau à des moyens de pression plus lourds, incluant la grève, dès le mois de septembre. La Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ), qui représente 80 000 infirmières, infirmières auxiliaires et autres professionnelles en soins, a tenu cette ...