Publicité
15 avril 2014 - 13:00

Le temps des sucres célébré par plus de 70 immigrants en Beauce

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier

De nombreux organismes d’accueil et d’intégration des immigrants de Chaudière-Appalaches se sont réunis récemment afin d’organiser une soirée cabane à sucre à la Cabane à Pierre de Frampton.

Organisé par le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de Beauce-Sud, le Tremplin de Lévis, Liaison Immigration Bellechasse et CAIDI Beauce-Nord, l’événement interculturel visait le rassemblement et l’échange entre cultures.

Plus de 70 immigrants et étudiants internationaux ont pris part à l’activité. Parmi ceux-ci, on y retrouvait des personnes originaires de la France, Haïti, Maroc, Cameroun, Colombie, Mexique, Ukraine, Costa Rica, Israël, etc.

Sur place, les participants ont pu découvrir la musique et les danses traditionnelles avec des chansonniers-musiciens, faire un tour de traîneau dans l’érablière et, bien sûr, goûter les recettes traditionnelles de cabane à sucre. La soirée s’est terminée avec une dégustation de tire d’érable sur la neige.

« L’activité de cabane à sucre est un incontournable depuis plusieurs années à CAIDI. Un moment fort apprécié de tous », mentionne Lucie Langevin, coordonnatrice de l’organisme. « La soirée a été une immersion beauceronne du début à la fin. La nourriture, la musique et les danses ont créé toute une ambiance », souligne Paméla Rodrigue, agente d'intégration et de sensibilisation en immigration du CJE de Beauce-Sud.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.