Publicité

28 octobre 2014 - 14:20 | Mis à jour : 30 octobre 2014 - 10:55

Santé mentale et toxicomanie : les effets bénéfiques d'un groupe d’intervention pour les jeunes

Véronique Veilleux

Par Véronique Veilleux, Journaliste

Twitter Véronique Veilleux

L’Association des centres jeunesse du Québec (ACJQ) a tenu un congrès réunissant tous les centres jeunesse de la province, dont le Centre jeunesse Chaudière-Appalaches (CJCA), le 27 octobre dernier à Montréal. Le thème de cet évènement était « L’innovation au service des enfants et des familles ».

Dans le cadre de ce congrès, le Centre jeunesse Chaudière Appalaches et le Centre de réadaptation en dépendance de Chaudière-Appalaches (CRDCA) ont présenté un atelier traitant des effets bénéfiques d’un groupe d’intervention pour les jeunes vivant avec des problèmes de santé mentale et de toxicomanie.

Le projet

Un groupe d’intervention destiné aux jeunes ayant des problèmes de santé mentale et de toxicomanie qui sont hébergés par le CRDCA a été mis sur pied conjointement par le CJCA et le CRDCA. Les objectifs de ce groupe visent à venir en aide aux adolescents qui vivent avec des problèmes de santé mentale et qui, de plus, doivent affronter des problèmes d’abus ou de dépendance à plusieurs substances. Le groupe est conçu afin d’amener ces jeunes à réfléchir à l’impact de leur consommation sur leur quotidien et pour favoriser leur qualité de vie.

Le groupe est composé de 6 à 9 participants qui se réuniront hebdomadairement pendant 8 semaines. Des réflexions et des activités de partage sur différents sujets tels les impacts et les conséquences de la consommation, la gestion des émotions et du stress, les gains et les pertes à modifier leur style de vie, l’estime de soi, l’identification à un processus de rétablissement, les relations familiales, amoureuses et interpersonnelles seront au cœur de ces rencontres qui seront animées par une psychologue du CJCA et un professionnel expert du CRDCA. À la fin de l’activité, les deux experts effectueront un bilan commun sur le cheminement de chaque participant.

« Depuis la mise sur pied des groupes en octobre 2012, les effets constatés de la participation des jeunes à ce groupe sont des plus intéressants. En effet, les jeunes, motivés par l’effet de groupe, s’engagent dans un processus thérapeutique sérieux. C’est aussi pour eux un moment d’arrêt intéressant, dans un contexte non menaçant, où ils prennent conscience des impacts de leur consommation dans leur vie et qui les aide ensuite à mieux avancer. Certains d’entre eux, s’ils en ressentent le besoin, poursuivent même après coup des suivis individuels en toxicomanie ou en psychologie. C’est donc un partenariat gagnant entre deux établissements au profit des jeunes vivant des difficultés », ont commenté Julie Bédard, intervenante en psychologie au Centre jeunesse Chaudière-Appalaches, et Martin Cameron, intervenant au Centre de réadaptation en dépendance de Chaudière-Appalaches, qui seront les deux animateurs du groupe.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.