Publicité

11 août 2015 - 15:11

Saint-Georges ne pourra prévenir le vandalisme à l’aide de caméras qu’en extrême recours

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 10

Le maire de Saint-Georges, Claude Morin, indiquait récemment que le conseil municipal réfléchissait à la possibilité d’installer des caméras de surveillance pour prévenir le vandalisme dans certains endroits publics de la Ville.

Cette réflexion des élus est survenue à la suite d’actes visant à endommager des biens publics, notamment sur l’une des œuvres offertes aux citoyens lors de l’International de sculpture 2015. (Article de référence)

Or, selon le document d’une dizaine de pages intitulé « Les règles d’utilisation de la vidéosurveillance avec enregistrement dans les lieux publics par des organismes publics » émis par la Commission d’accès à l’information du Québec, l’installation de caméras doit être fortement justifiée en cas de vandalisme.

« Autrement dit, nous devons prouver qu’il y a escalade des actes jusqu’à l’extrême et que nous avons tenté plusieurs solutions avant d’en arriver à la surveillance vidéo », indique Claude Morin. D’après les règles du document auxquelles doit se soumettre tout organisme public, y compris les municipalités, « la prévention de délits mineurs ou la survenance de problèmes occasionnels ne peuvent justifier une intrusion dans la vie privée des personnes. […] Les lieux ciblés doivent être reconnus comme étant des espaces criminogènes […] et la vidéosurveillance doit être utilisée uniquement lors d’événements critiques et pour des périodes limitées ».

Ainsi, puisque le nombre de délits commis par des vandales est particulièrement faible sur l’île Pozer et autres endroits publics à Saint-Georges, la Ville devra se tourner vers des solutions alternatives, comme accentuer la présence d’agents de sécurité dans les lieux visés ou encore accentuer l’éclairage dans les zones à protéger.

Liberté et vie privée

C’est le concept de la liberté individuelle et de la vie privée des citoyens que prône la Commission d’accès à l’information du Québec avec son guide « Les règles d’utilisation de la vidéosurveillance avec enregistrement dans les lieux publics par des organismes publics ».

« Le concept même de surveillance renvoie à des méthodes de contrôle des populations associées à des régimes éloignés de notre culture démocratique. Au contraire, les libertés de circulation des citoyens et de réunion pacifique, les droits de chacun au respect de sa vie privée et à la liberté de sa personne, reconnus dans nos lois fondamentales, laissent à penser que l'observation du comportement des individus demeure un geste dérogatoire à nos valeurs démocratiques fondamentales », explique-t-on dans le document. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

10 réactionsCommentaire(s)
  • Wow quelle belle façon d'encourager les bénévoles qui travaillent sur l'île ... Mise à part des sculptures , les cas de vandalismes se résument à des graffitis de peintures , bris d'infrastructures ou déplacements de fleurs et ce à chaque semaine ! D'ailleurs, la participation des bénévoles cette années en écope par écoeurement . Si ca continue ainsi, l'organisme devra cesser ses activités et la Ville devra se trouver des sous-traitants comme l'Arboretum ,qui cette dernière, coûte jusqu'à 3 fois plus cher à la Ville que l'Ile Pozer !


    Régis Mercier - Administrateur Les Jardiniers de l'île - 2015-08-11 15:54
  • c'est dans la mentalité de notre petit peuple de soumis au Québec de minimaliser la délinquance,alors subissons encore une fois de plus !!! Facile d'octroyer des droits aux marginaux sachant que ça fournit une défaite pour ne rien faire...HEIN QUÉBEC !!!

    OBSERVATEUR - 2015-08-11 23:04
  • Il y a des pays où plusieurs personnes aimeraient avoir un sentiment de liberté quand ils se trouvent dans un endroit public. Je ne comprends pas cette manie de vouloir mettre des caméras partout en pensant que ça va régler tous les problèmes. On parle de cas légers de vandalisme (même si c'est frustrant, certes). Cette mentalité de "si vous n'avez rien à cacher, vous n'avez rien à craindre" est vraiment nocive pour les droits individuels. Si je veux aller marcher dans un lieu public sans avoir l'impression d'être épié, c'est également mon droit!

    Exilé - 2015-08-12 08:50
  • J'ai passé l'autre jour à Notre-Dame des Pins et j'ai aperçu une caméra au-dessus de l'entrée du pont Perreault avec indication ''surveillance par caméra''. À mon avis, il y a eu plus de vandalisme sur l'île Pozer qu'à NDdP. À moins que la Ville se décide à installer l'éclairage devant chaque sculpture (....car,l'électricité y est déjà).

    Normand Poulin, président des Jardiniers de l'Île - 2015-08-12 10:10
  • J'ai émis mon opinion concernant le sujet du jour mais, j'aurais dû indiquer que c'était à titre personnel et non au nom de l'organisme ''Les Jardiniers de l'Île''

    Normand Poulin, président des Jardiniers de l'Île - 2015-08-12 10:54
  • Il est vrai que le vandalisme fait par des petits voyous est très regrettable mais devrions-nous installer aussi des caméras pour surveiller les pyromanes qui font exploser des pétards et des feux d'artifices un peu partout dans la ville? D'autres caméras pour les fous du volant qui font crisser leurs pneus à toutes heures? Des sonomètre à tous les coins de rue pour les maniaques du bruit de moteurs? Que penser du gentil monsieur qui se promène main dans la main avec une dame qui n'est pas sa femme? À mon avis, et ce qui couterait moins cher, serait d'augmenter la surveillance policière et l'éclairage aux endroits sensibles. Que voulez-vous, des sans génie, il y en aura toujours...

    Régent B. - 2015-08-12 11:08
  • @Regent

    Je partage votre point mais pour l'île Pozer , on parlait de 2-3 caméras fixes surtout visant les sculptures . Et en passant, peut on me confirmer qu'il y a quelques années , des caméras étaient en fonction dans le Parc Veilleux suite à des méfaits et les voyons on été attrapés finalement. Plusieurs refusent d'aller marcher sur l'île une fois le soleil est couché car ils ne se sentent pas en sécurité ! Pour ce qui est de la surveillance policière, croyez vous sincèrement que les agents de la SQ iront prendre une marche sur l'île entre 2h et 4 h du matin alors que c'est plein de conducteurs en état d'ébriété qui sortent des bars ??? Pour ce qui est de l'aspect de la liberté et vie privée, la Ville refuse donc l'implantation de caméras dans un lieu qui fait la fierté de St-Georges et pour préserver des oeuvres artistiques d'une très grande valeur MAIS achetez vous un drône en prenant des vidéos des quartiers résidentiels et la ville fermera les yeux !

    Régis Mercier - 2015-08-12 11:47
  • Régis a un excellent point sur les drones. Ils sont devenus de plus en plus courants, et l'État devra légiférer à ce sujet.

    Exilé - 2015-08-12 13:58
  • Peuve pas prevenir le vandalist c est certain mais pourais savoir c est qui puisa apreas des amendes salees ca decouragewrais , facile de dire qui peuvent pas prévenir, on peu jamais prévenir de rien mais on peu passe un message au autres ,si vous faites du vandalisme on vas vous prendre comme on a pris les autres d avant, c est mon opinion

    Carol Gilbert - 2018-08-05 10:19
  • Peuvent pas prévenir le vandalisme c est certain mais il pourrais savoir c est qui puis après des amendes salées ça découragerais , facile de dire qui peuvent pas prévenir, on peu jamais prévenir de rien mais on peu passe un message au autres ,si vous faites du vandalisme on vas vous prendre comme on a pris les autres d avant, c est mon opinion

    Carol Gilbert - 2018-08-05 10:22