Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un nouveau service d’accompagnement pour tout type de deuils en Beauce-Etchemins

Chargement du vidéo
durée 14h07
6 mai 2016
Julio Trepanier
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia
Twitter Julio Trepanier

Voir la galerie de photos

Le Centre d’écoute et de prévention du suicide (CEPS) Beauce-Etchemins a procédé au lancement d’un nouveau service de soutien et d’accompagnement pour tout type de deuils qui est offert aux adultes et enfants âgés de 6 à 17 ans. Cette initiative est rendue possible grâce à l’apport financier de Telus et Desjardins.

Selon le CEPS, pour chaque décès, on compte dix personnes endeuillées, ce qui inclut les enfants. D’où l’idée d’offrir un tel service dans la région. « Ensemble, nous contribuons à empêcher qu’une tragédie qui survient dans notre collectivité en entraîne une autre, car prendre soin de sa jeunesse, c’est préparer notre avenir à tous », indique-t-on.

L’objectif de l’organisme est dans un premier temps d’outiller les parents afin qu’ils puissent accompagner leur enfant dans cette épreuve. On vise également à outiller celui-ci afin qu’il puisse traverser son deuil de façon sereine tout en brisant l’isolement, en élargissant son réseau social et en lui offrant un lieu pour partager ce qu’il vit.

Chez les jeunes vivant un deuil, le service d’accompagnement peut se faire de façon individuelle ou en groupe. Au total, le CEPS offre une série de six rencontres d’environ 1 h 30 chacune dans une ambiance chaleureuse et sans jugement. Les prochaines rencontres des groupes de soutien se feront en septembre 2016. Une rencontre d’information à cet effet se tiendra le 8 juin prochain dès 18 h. Pour s’inscrire, communiquez au 418 228-3106.

Depuis janvier 2016, ce sont 16 familles qui ont pu bénéficier du service. La demande est donc bien présente pour un tel type de service dans la région estime la direction du CEPS.

Lors de la conférence, l’organisme a présenté une lettre écrite par une adolescente en deuil. Voici son contenu intégral :

Après la mort de mon père, j'ai perdu tous mes repères et je ne savais plus vers où aller... Je ne savais pas comment vivre toutes ces émotions qui se bousculaient en moi : peine, peur, colère, c'est pas juste et j'en passe...

Je voyais mes amies avec leurs deux parents et ça me choquait... je n'avais plus le goût de voir personne, j'avais juste le goût de rejoindre mon père...

Toutes mes idées se mêlaient dans ma tête comme si je ne comprenais plus rien à la vie... Je m'isolais et j'étais tellement fatiguée... Je ne parlais à personne, même pas à ma mère. Je ne voulais pas en ajouter... je voyais bien qu'elle en avait assez!

Un jour ma mère m'a dit : « Je m'inquiète pour toi : il te faut de j'aide... je vois bien que ça ne va pas et je ne sais pas comment t'aider. »

Ça fait quelques rencontres que j'ai avec une intervenante et je commence à m'ouvrir... Au  début, j'étais réticente et maintenant je commence à comprendre mes réactions, mes émotions et j'ai surtout un endroit où je peux tout dire sans faire de peine à personne... Il me reste beaucoup de chemin à faire, mais j'ai maintenant l'espoir de m'en sortir… Merci pour tout!

Développement du service de deuil chez les adultes

Depuis 1992, le CEPS Beauce-Etchemins offre un service de groupe de soutien aux personnes endeuillées par le suicide. Or, aujourd’hui, l’organisme annonce que le service s’étendra maintenant à tous les types de deuils.

Grâce aux caisses Desjardins de la région, le CEPS est en mesure de répondre à ce besoin dans Beauce-Sartigan et pourra développer deux autres points de services dans Robert-Cliche et Les Etchemins. Présentement, deux groupes ont été formés et sont en cheminement.

Pour plus de détails concernant cette offre dans la région, communiquez avec le CEPS au 418 228-3106.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Neuf ans plus tard, la tragédie de Lac-Mégantic est toujours aussi douloureuse

Déjà neuf années sont passées depuis la tragédie de Lac-Mégantic, pourtant ce douloureux souvenir touche encore les habitants jour après jour. « Ça fait partie de notre histoire, de notre ADN. Notre centre-ville n’est pas encore reconstruit complètement. Il y a des gens qui vivent des deuils, qui ont perdu des enfants, des parents. Chaque ...

Parents d'Anges Beauce-Etchemins de plus en plus actif dans la communauté

L’organisme de soutien au deuil périnatal, Parents d’Anges Beauce-Etchemins a tenu la semaine dernière son assemblée générale annuelle et a fait un retour sur ses nombreuses activités et actions.  Ce fut une autre année marquée par la COVID-19 obligeant le personnel à faire des changements et adapter les services aux demandes reçues.  Quatre ...

Le Canada se prépare à jeter 13,6 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca

Le Canada est sur le point de jeter plus de la moitié de ses doses du vaccin d'Oxford-AstraZeneca contre la COVID-19, car il n'a trouvé aucun preneur ni au Canada ni à l'étranger. Une déclaration de Santé Canada indique que 13,6 millions de doses du vaccin ont expiré au printemps et seront jetées. Il y a un an, le Canada avait annoncé qu'il ...