Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le Comité de coordination des fêtes de l’autoroute soulignera l’aboutissement de la 73

Chargement du vidéo
durée 13h19
25 août 2016
Julio Trepanier
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Voir la galerie de photos

Le Comité de coordination des fêtes de l’autoroute soulignera, au cours des prochains jours, la fin des travaux du doublement de l’Autoroute 73 reliant Saint-Georges à Québec. Le regroupement, formé de membres bénévoles, souhaite faire de cet événement un moment rassembleur tout en rappelant l’origine et l’importance économique d’un tel projet pour la région.

« Ceux qui n’ont pas 70 ans et plus n’étaient pas là dans les débuts [du projet de l’autoroute]. Le but est de rappeler aux gens d’aujourd’hui que cela ne s’est pas fait en criant ciseaux », souligne Daniel Lessard, président du Comité de coordination des fêtes de l’autoroute. « On a dû mettre beaucoup de travail et faire beaucoup de persuasion auprès des autorités gouvernementales, du ministère des Transports, et des municipalités de la région, pour obtenir comme résultat, enfin, une autoroute à quatre voies qui va de Saint-Georges à Québec pour le moment », ajoute-t-il.

L’aboutissement du projet, après plusieurs décennies d’attente pour les Beaucerons, sera souligné de trois façons. D’abord, au cours des prochains jours, des capsules retraçant les faits qui ont marqué la réalisation de l’autoroute seront diffusées à Radio Beauce. Celles-ci seront présentées lors de l’émission du matin et au retour à la maison.

Par la suite, dès le 1er septembre, une exposition sur l’Autoroute 73 sera présentée au Centre culturel Marie-Fitzbach à Saint-Georges. Plusieurs intervenants, anciens députés et ministres, citoyens et organismes ayant été témoin du long cheminement du projet, ont participé à l’élaboration de cette exposition. « Le ministère des Transports nous a donné accès à sa photothèque et a apporté sa collaboration en fournissant différents éléments », ajoute le responsable de l’activité, Yvon Thibodeau.

Finalement, le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, procédera dès la fin des travaux à une coupe de ruban soulignant l’ouverture officielle de l’Autoroute 73.

Rappelons que l’interminable attente des Beaucerons tire à sa fin puisque le Ministère prévoit l’aboutissement des chantiers cet automne. 

commentairesCommentaires

13

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • ÀB
    À boute
    temps Il y a 6 ans
    Le choix du tout-à-l'autoroute en Beauce, 408 MILLIONS DE $$$$, vous y pensez
  • J
    Jeff
    temps Il y a 6 ans
    Si la route est prête, laissez nous rouler dessus, pas d'attente de disponibilité de ministres.
    Je pense que la région attend ceci depuis trop longtemps pour voir le tout retardé, même que ce soit que par une seule journée.
  • JR
    Jacques R.
    temps Il y a 6 ans
    Comme vous le dites,pour obtenir une autoroute à quatre voies de Québec à St-Georges pour le moment et non l'inverse car elle n'est pas terminée.On fête quoi?
  • T
    Tina
    temps Il y a 6 ans
    Pas encore terminé... l'autoroute dois se rendre plus loin, minimum a la 175e rue, et au mieux a St-Côme, c'est pas parce qu'elle rendu a st-Georges que c'est la fin, est-ce que les autres beauceron sont considéré comme de second-ordre? laissez faire la fête.
  • L
    Louison
    temps Il y a 6 ans
    Pour l'instant cette autoroute ne réponds pas aux besoins de Saint-Georges: arrêter ça en rond-point en haut de la 204 c'est loin de bien désservir la ville!

    C'est indispensable de prolonger jusqu'au sud de la ville!

    Même actuellement plein de trafic se rammasse dans la 127e rue et les rues environnantes faute d'avoir une voie Nord-Sud adéquate...

    Laissez faire la fête, faite immédiatement un comité de "Prolongement 73 vers le Sud"
  • M
    moi
    temps Il y a 6 ans
    Tant mieux si elle peut enfin ouvrir! C'est l'enfer la route 173 (St-Georges/Beauceville) en revenant de travailler en fin d'après-midi. Surtout avec les gens qui roule pas et en bas de la limites de vitesse.
  • E
    ecoeuré
    temps Il y a 6 ans
    le nom de l.autoroute devrais etre autoroute de la Honte 43 ans pour faire 65 km c.est a pleuré
  • BG
    B G
    temps Il y a 6 ans
    je demeure autour de la fin de la 73 comme le dit si bien notre depute liberal , mais il ne sais pas qu'il va avoir un bouchon monstre de circulation , je comprend pourquoi le maire de St Georges n'est pas sur la photo
  • PL
    Patrick Lessard
    temps Il y a 6 ans
    Au lieu de célébrer une fausse-victoire, on devrait penser dès maintenant à prolonger via un axe nord-sud à partir de la 127e Rue et pas en 2058, il faut cela en 2016 imaginez!

    Si on a été capable de faire une route à 4 voies séparées sur 200 KM dans le Parc Des Laurentides, dans des montagnes remplies de sapins avec aucune ville pour rejoindre le Saguenay, peut-on avoir 3 ou 4 KM d'autoroute pour contourner la métropole de la Beauce ??

    Le Boulevard Lacroix c'est une risée, même les gens de Québec disent que ca prends une éterniter traverser Saint-Georges!
  • D
    DY
    temps Il y a 6 ans
    @tous les critiqueux...
    Vous n'êtes pas tannés de radoter toujours les mêmes choses?
    Tout le monde sait que ce n'est pas logique de terminer l'autoroute au carrefour giratoire;vous n'avez rien inventé.
    Mais c'est une énorme étape qu'elle puisse enfin se rendre à Saint-Georges.
    Travaillons maintenant pour qu'elle puisse se rendre au moins jusqu'à l'extrémité sud de Saint- Georges...et fêtons avec le comité organisateur et tous ceux qui ont travaillé tellement fort au cours des ans pour que Saint-Georges soit adéquatement relie à Québec.
    Félicitations aux organisateurs de cet immense événement!
  • RNUP
    Respectez-nous un peu
    temps Il y a 6 ans
    Faut être un politicien, dans le comité ou un proche pour ne pas trouver cette fête de fiasco complètement stupide et insultante...
  • FP
    Frédéric Poulin
    temps Il y a 6 ans
    Je connais et je respecte plusieurs personnes sur cette photo, mais je me permets quand même de dire que je ne suis pas d'accord avec cette idée de faire une fête avec une autoroute qui, selon moi, n'est pas complétée tant qu'elle ne se rendra pas jusqu'à la 150e Rue, surtout si le moindre argent public est utilisé pour ces célébrations.

    Une autoroute à élections, comme l'appellent des plus vieux que moi. Quand le principal projet collectif et le principal enjeu électoral à l'agenda des politiciens (et des entreprises qui financent leurs campagnes) depuis un demi-siècle est un simple bout de chemin (pour lequel on veut maintenant faire une fête), ce serait peut-être le temps de passer à autre chose. Par exemple, ce serait peut-être bien de se poser la question: maintenant que l'autoroute se rend à Saint-Georges, comment attirer des touristes en Beauce? Comment inciter le Beauceron moyen à dépenser localement au lieu d'aller encore plus souvent à Québec?
  • UCDL
    Une citoyenne de la Beauce
    temps Il y a 6 ans
    M. Lessard, pas nécessaire d'avoir 70 ans et plus. J'avais à peine 13 ans lorsque j'entendais le début des travaux de l'autoroute pour bientôt. Donc en 1970 et le tout se termine en 2016 donc 46 ans plus tard. Bravo aux champions, ce fut pas mal long................lontemps............pour l'aboutissement.
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Prestation dentaire canadienne: les demandes reçues dès aujourd'hui

Les parents peuvent déposer dès aujourd'hui une demande de Prestation dentaire canadienne afin d'offrir des soins de dentiste à leurs enfants. Cette mesure vise à alléger en partie l'augmentation du coût de la vie pour les Canadiens à revenu modeste. Ce programme est offert aux enfants de moins de 12 ans dont le foyer a gagné moins de 90 000 $ en ...

La guignolée des médias passe à l’action aujourd'hui

C’est aujourd'hui, 1er décembre, que se tient la journée de solidarité, organisée par les médias locaux et Moisson Beauce, pour rappeler toute l’importance de faire votre don dans le cadre de La Guignolée des médias. Pour l’occasion, une vidéo de sensibilisation aux problèmes de la faim est déployée dans les médias de la région que ...

durée Hier 16h15

Manque de familles d'accueil pour les réfugiés ukrainiens

Depuis le début de la guerre en Ukraine le 24 février, Saint-Georges et Beauceville ont accueilli un total de 70 réfugiés, mais il manque toujours des familles d’accueil et des logements pour combler les besoins  Olga Ulanova, Nicolas Mogis et les bénévoles de la Beauce ne baissent pas les bras devant la tâche gigantesque prise au printemps ...