Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les quadistes veulent pouvoir utiliser la passerelle de Saint-Martin

Chargement du vidéo
durée 13h51
27 août 2016
Gabriel Gignac
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Voir la galerie de photos

Plusieurs dizaines de quadistes de sont réunis à la passerelle de Saint-Martin aujourd'hui pour manifester leur mécontentement envers la municipalité qui les empêche de pouvoir traverser sur la passerelle l'été.

Les gens étaient invités à signer la pétition pour montrer leur appui aux Club de quad Beauce-Sartigan.

« On veut conscientiser les élus à l'importance de pouvoir traverser la passerelle en quad toute l'année. L'argent du public, des quadistes et des motoneigistes a servi à payer cette passerelle et nous croyons qu'il est normal que nous puissions l'utiliser. Il faut mentionner également que l'utilisation de ce lien qui unit les deux rives par les quads favoriserait l'économie et le tourisme », affirme le président de l'Association Quad de la région Chaudière-Appalaches, Marc Sylvain.

Ce lien qui a été inauguré en 2009 peut être utilisé seulement l'hiver. Un acte notarié réglemente la circulation de VTT et de motoneiges du 30 novembre au 1er avril alors que le restant du temps elle est réservée aux piétons et aux cyclistes. Selon les quadistes, la passerelle n'est que très peu utilisée ceux-ci. De plus, les revendicateurs croient qu'il y a de la place pour tout le monde et qu'il est possible pour eux dans le respect des choses de traverser la piste sans nuire au vélo et aux piétons.

Selon le Club, le projet de piste cyclable a été abandonné par la municipalité et il n'y a pas de projet de sentier pédestre qui mène à la passerelle.

L'ancien conseiller municipal qui a travaillé dans le dossier de la passerelle à l'époque, Normand Thériault s'explique mal l'entêtement de la municipalité. L'homme explique qu'à l'époque il n'y avait pas de club de VTT l'été donc la réglementation n'avait pas été mise, mais que le dossier a évolué comme la société et qu'il est grand temps de mettre à jour le dossier. « Je n'embarque pas dans l'idée qu'on ne veut pas changer la réglementation pour des raisons de sécurité. Les gens marchent dans le rang où j'habite et les voitures roulent à environ 90 km/h alors que sur la passerelle les quads ne rouleront pas plus de 5 km/h. Selon un homme qui habite près de la passerelle il n'y pas plus de 300 piétons qui font la traversée dans une année. Il faut que la municipalité arrête de s'entêter », déclare-t-il.

Aucun représentant de la municipalité de Saint-Martin n’était sur place.

Rappelons en terminant que la structure est capable de supporter jusqu'à cinq VTT ou 100 personnes selon les pancartes afficher à côté de la passerelle.

Dans les faits

Depuis 2010, le Club quad Beauce-Sartigan demande de pouvoir utiliser la passerelle, ce qui est refusé par les partenaires impliqués sous le prétexte qu'il s'agit d'un acte notarié. Depuis ce jour, plusieurs voix appuient le Club des quadistes tels que les députés Maxime Bernier et Paul Busque en plus de la Chambre de commerce de Saint-Martin et de Jean-Denis Morin qui a déjà siégé sur le conseil d'administration de la Conférence régionale des élus de la Chaudière-Appalaches (CRÉ) en tant que représentant du secteur agricole.

Le but ultime du Club de Quad Beauce-Sartigan est de pouvoir rejoindre 285 000 km de sentiers présents dans le Maine, en passant par Saint-Martin, de rejoindre l'Express Beauce-Mégantic, et ainsi faire un sentier récréotouristique allant de Tring-Jonction à Lac-Mégantic.

 

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • GSP
    Ghislain St-Pierre
    temps Il y a 6 ans
    Participation aujourd'hui avec mon fils Félix-Antoine à la manifestation de St-Martin en Beauce afin que les élus de la ville puissent comprendre que l'utilisation de la passerelle en été, comme c'est le cas en hiver, serait bénéfique pour les commerces et le tourisme de la région. Par la suite, un beau 85 km vers la frontière. Merci à notre guide du club local. Beaux sentiers! Pour votre information, M. le maire, nous avons parcourus plus de 230 km pour s'y rendre avec notre remorque et lorsque rendus sur place, dépensés des sous dans les commerces de votre ville et de la région. Vous avez les moyens de priver votre ville et la région des retombés du quad! Bonne réflexion!

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La guignolée des médias passe à l’action aujourd'hui

C’est aujourd'hui, 1er décembre, que se tient la journée de solidarité, organisée par les médias locaux et Moisson Beauce, pour rappeler toute l’importance de faire votre don dans le cadre de La Guignolée des médias. Pour l’occasion, une vidéo de sensibilisation aux problèmes de la faim est déployée dans les médias de la région que ...

durée Hier 16h15

Manque de familles d'accueil pour les réfugiés ukrainiens

Depuis le début de la guerre en Ukraine le 24 février, Saint-Georges et Beauceville ont accueilli un total de 70 réfugiés, mais il manque toujours des familles d’accueil et des logements pour combler les besoins  Olga Ulanova, Nicolas Mogis et les bénévoles de la Beauce ne baissent pas les bras devant la tâche gigantesque prise au printemps ...

durée Hier 12h00

Violence faite aux femmes: une activité de sensibilisation menée par la SQ et des organismes locaux

La Sûreté du Québec du poste de Saint-Georges tient aujourd'hui une journée de sensibilisation à la violence entre partenaires intimes, dans le cadre des 12 jours d'action contre les violences faites aux femmes et aux filles. Cela, en collaboration avec le Havre l'Éclaircie de Saint-Georges et La Gîtée de Thetford Mines. Les agents de police et ...