Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Bryan Paradis se bat contre ses démons pour redevenir un actif pour la société

Chargement du vidéo
durée 05h59
20 novembre 2016
Gabriel Gignac
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Voir la galerie de photos

Bryan Paradis, un résident de Saint-Georges de 38 ans, se bat aujourd'hui contre ses démons pour redevenir un actif pour la société.

L'homme de 38 ans, qui est présentement sur l'aide sociale, en a vu de toutes les couleurs et en a fait voire de toutes les couleurs à un peu tout le monde. Il a notamment connu l'itinérance, le rejet de la société, les problèmes avec la justice sans oublier les problèmes de consommations de drogues et d'alcool ainsi qu'une dépendance au jeu. L'homme a également eu des problèmes d'ordres psychologiques dans le passé.

Aujourd'hui, il regarde l'avenir avec optimisme alors qu'il n'a pas touché à la drogue depuis environ six ans et n'a pas bu une goutte d'alcool depuis deux mois. Il a lâché les machines à sous depuis deux semaines et aimerait revenir sur le marché du travail au printemps 2017. 

Bryan a accepté de se dévoiler à la caméra d'EnBeauce.com pour dévoiler son passé et mieux se faire comprendre pour mieux rebondir et devenir un bon citoyen.

commentairesCommentaires

8

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • G
    Ghislaine
    temps Il y a 7 ans
    Bravo continue fait confiance à la vie je te souhaite beaucoup de bonheur dans ta vie
  • PM
    Philippe Morin
    temps Il y a 7 ans
    Bravo Bryan! Tu peux y arriver.
  • EL
    Eric Labbé
    temps Il y a 7 ans
    Bravo continue. Pace que tu le mérite!
  • F
    Fred
    temps Il y a 7 ans
    Beau témoignage Bryan. Lâche pas,tu es un sur le bon chemin.
  • M
    Mel
    temps Il y a 7 ans
    Bravo et continue!!!
  • M
    marco
    temps Il y a 7 ans
    bravo et continu,on a une vie a vivre,aussi bien ce la rendre la plus belle possible.
  • LN
    Li-No
    temps Il y a 7 ans
    Je connais un peu Brian et je lui souhaite le rétablissement qu'il désire et ce, à tous les niveaux : personnel, prychologique, professionnel, émotif...
    Je remarque tous les efforts qu'il déploit pour se reprendre en main, chapeau! Bonne chance Brian!
  • PB
    Paradis Bryan
    temps Il y a 6 ans
    4 avril 2017 (Moi-Même, Joseph Jean-Paul Bryan Côté Paradis ; Fils de Gaétan Côté(père biologique),Victoriaville; décédé le 11/10/2004.
    Bonjour à tout le monde, amis et connaissances...
    Merci sans hésitations de vos encouragements et,surtout de croire en l'espérances d'une vie meilleure. J'ai ma deuxième voiture usagées depuis 12 ans; cadeau en succession d`une merveilleuse madame de mon entourage!Bientôt, je retourne en thérapie interne pour devenir un citoyen meilleur qu`hier tout simplement pour le retour au travail et m'améliorer aux publiques!
    Sincèrement et honnêtement sans rancunes...L'Avenir nous appartiens!
    Lucky Bryan forever !!!!!!...!
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Près de onze heures d'attente à l'urgence de l'Hôpital de Saint-Georges

À 11 h ce matin, le temps d'attente estimé pour un cas non prioritaire, avant de voir un médecin à l'urgence de l'Hôpital de Saint-Georges, était de dix heures et 47 minutes. Les données, recueillies sur le site du gouvernement du Québec, signalent aussi qu'au même moment, le taux d’occupation des civières à l'urgence du centre hospitalier ...

Le 49e groupe Scout de Saint-Georges célèbre l’anniversaire de Baden-Powell

Les jeunes du 49e groupe Scout de Saint-Georges soulignaient l’anniversaire de Baden-Powell avec une sortie au Village Vacances Valcartier, ce samedi 24 février. C’est en l’honneur du fondateur, le militaire britannique Robert Baden-Powell, surnommé « BP », que les scouts commémorent sa date d’anniversaire, soit le 22 février de chaque année, en ...

Portrait de thanatopracteur - Partie 2

Après avoir raconté son histoire, le thanatopracteur Dominic Fleury a présenté à EnBeauce.com l’aspect plus technique de son métier. Il a commencé par démystifier une légende. « On ne vide pas les gens, c’est faux. » En effet, seul un médecin légiste, en cas d’autopsie, peut prélever des organes dans le but de déterminer la cause du décès ou lors ...