X
Rechercher
Publicité

Les finissants de l'École Vision Beauce en voyage humanitaire au Guatemala

Chargement du vidéo
durée 04h00
2 mai 2017
Amélie Carrier
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Amélie Carrier, Journaliste
Twitter Amélie Carrier

Voir la galerie de photos

Sept finissants de 6e année ainsi qu'une élève graduée de l'École Vision Beauce de Sainte-Marie ont participé au troisième voyage humanitaire au Guatemala organisé par leur école du 18 au 25 mars derniers.

À lire également : Une expérience guatémaltèque enrichissante pour les premiers finissants de Vision Beauce (2015) et Les finissants de l’école Vision Beauce ont vécu une expérience enrichissante au Guatemala (2016).

Il y a au total 18 élèves en 6e année a l'École Vision Beauce cette année. De ceux-ci, sept ont pris part au voyage au Guatemala, en plus d'une ancienne élève, maintenant en secondaire 1, qui souhaitait revivre l'expérience à nouveau cette année. Là-bas, les élèves habitent essentiellement chez les mêmes familles d'accueil et dans le même secteur du Guatemala d'années en années.

Pendant leur voyage, les élèves ont prêté main forte aux Guatémaltèques de plusieurs façons. Ils sont notamment allés visiter la garderie Paso a Paso pour peinturer des murs ainsi qu'animer et jouer avec les enfants. Ils sont également allés visiter le Centre Waybi, un centre éducatif pour les enfants ayant des besoins spéciaux, pour ensuite donner un coup de main au centre d'entraide SuDen, créé il y a une dizaine d'années par la beauceronne Suzanne Lehoux et son conjoint.

Les élèves de l'École Vision Beauce ont aussi pu, pendant leur voyage, s'adonner à diverses activités telles qu'escalader le volcan Pacaya et se détendre dans ses eaux thermales, visiter la ville d'Antigua et le site archéologique d'Iximche, visiter une coopérative maya ainsi que participer à une activité de tyrolienne à la réserve naturelle Atitlán.

Préparation au voyage

Le voyage au Guatemala n'est pas obligatoire. Chaque élève décide, avec l'aide de ses parents, s'il désire ou non y participer. « Ça fait quelques années que les élèves sont conscients de la venue de ce voyage », explique la directrice de l'École Vision Beauce, Mélanie Boissonneault. « Certains élèves manifestent leur intérêt quand vient le temps d'arriver en 6e année. La première étape est alors de s'inscrire à un Passion Club sur l'heure du dîner, durant lequel ils préparent leurs activités et leur voyage en général. Ils apprennent comment aborder le côté humanitaire, en plus de préparer leur implication là-bas ainsi que leur visite dans les familles d'accueil », ajoute-t-elle.

Apprentissage de la langue espagnole

Tout au cours de l'année, les enfants ont une préparation qui leur est donnée par leur enseignante d'espagnol, Daniela Garza. « Le voyage s'est vraiment très bien passé », affirme l'enseignante d'espagnol et accompagnatrice du voyage. « Les élèves coopéraient tous et c'était magnifique. Ils sont parfaitement trilingues. Je suis contente et fière parce qu'ils ont tous fait un bon travail », a-t-elle conclu.

Ouverture sur le monde

La directrice de l'École Vision Beauce de Sainte-Marie tient à souligner que ce voyage en sol guatémaltèque a ouvert les yeux de ses élèves sur d'autres réalités. « On vit tous sur le même bateau et ils s'en rendent réellement compte lorsqu'on est à l'extérieur du pays. La pauvreté est une réalité qui est aussi présente dans notre société, mais c'est correct de voir comment elle est vécue ailleurs. Oui, on va offrir de l'aide à ces gens-là, mais il faut d'abord considérer tout ça comme un voyage qui est collaboratif, parce qu'eux aussi, de façon indirecte, nous aident beaucoup », a renchéri Mélanie Boissonneault.

Partage de connaissances

Chaque élève devait récolter des informations sur une thématique donnée pendant son voyage afin de pouvoir présenter, sous forme de reportage vidéo, l'expérience qu'il a vécue à la moitié de la classe qui est restée au Québec pendant ce temps. « L'autre moitié de la classe a vécu des activités communautaires ici dans la région, entre autres avec la Maison La Fontaine à Sainte-Marie. Quand les élèves sont revenus de voyage à la fin du mois de mars, tous les élèves de 6e année ont échangé sur leurs projets respectifs, qu'ils aient été réalisés au Québec ou au Guatemala, afin de s'enrichir mutuellement ».

Pour en connaître davantage sur l’école primaire Vision Beauce, visitez le site Internet de l’école ou adhérez à la page Facebook de l’établissement scolaire.

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


COVID-19 : deux décès en Beauce

Selon le bilan de la Santé publique régionale publié aujourd'hui, quatre personnes sont décédées en raison de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, dont deux en Beauce. Une des personnes décédées résidait dans la MRC de Beauce-Sartigan, une dans la MRC de la Nouvelle-Beauce, une dans la MRC de Lotbinière et une dans la Ville de Lévis. Le nombre ...

Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse hier pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de rapidement faire ...

durée Hier 18h00

Gopal Ducharme descendra la Chaudière en kayak jusqu'à Québec

Après avoir parcouru près de 650 km à pied en deux hivers, Gopal Ducharme sera cette fois en kayak pour réaliser une édition d'été du défi Un pas à la fois pour la prévention du suicide. Son parcours de 185 kilomètres se réalisera sur la rivière Chaudière pour une durée de 15 jours. Au départ de Lac-Mégantic le 4 juin, il devrait arriver ...