Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 janvier 2018 - 10:06 | Mis à jour : 13:54

La Société Alzheimer Chaudière-Appalaches lance sa campagne de sensibilisation

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

La campagne nationale de sensibilisation à la maladie d’Alzheimer a débuté hier, lundi le 8 janvier dernier, pour tout le mois à venir. Cette dernière se déroulera sous le thème « Oui. Je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre ». Pour l'occasion, la Société Alzheimer Chaudière-Appalaches souhaite faire connaître ses deux porte-paroles et leur histoire.

À lire également : 

La Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer (FQSA) estime que la vie continue après avoir reçu un diagnostic d’Alzheimer et qu'il est possible de continuer à maintenir une qualité de vie en vivant avec la maladie.

Avec une aide adéquate et du soutien, les personnes vivant avec l’Alzheimer peuvent continuer à faire les choses qu’elles aiment et rester actives au sein de leur communauté et ce, pendant de nombreuses années.

« J’ai reçu un diagnostic de la maladie d’Alzheimer il y a plus d’un an. Je continue à être active et je vois la vie positivement. Avec mon conjoint Normand, j’ai l’intention de savourer chaque moment de bonheur », commente Patricia, ambassadrice de la Société Alzheimer Chaudière-Appalaches.

« Ma conjointe Patricia a reçu un diagnostic de la maladie d’Alzheimer il y a plus d’un an. J’ai dû lâcher prise pour me permettre de mieux vivre le quotidien à ses côtés », explique Normand, ambassadeur de la Société Alzheimer Chaudière-Appalaches.

La campagne invite donc toutes les personnes touchées de près ou de loin par la maladie d’Alzheimer à ouvrir le débat, à lancer des discussions et à percevoir la maladie différemment pour, dorénavant, ouvrir son esprit afin de se responsabiliser devant la maladie.

Cette campagne de sensibilisation permettra notamment à la FQSA et à ses 20 Sociétés Alzheimer régionales de rappeler à tous que chaque personne vivant avec la maladie d’Alzheimer ou un trouble cognitif est une personne à part entière qui fait partie intégrante de la société.

« Une personne ne se limite pas à la maladie. Elle est la même personne avant et après avoir reçu son diagnostic. Ce sont des êtres humains qui ont besoin de contact humain, de compassion et d’amitié et il nous appartient à toutes et tous de se responsabiliser devant la maladie afin de mieux les soutenir, avec dignité et respect », rappelle la FQSA. 

Malgré une plus grande sensibilisation du public à l’égard de la maladie d’Alzheimer, la
stigmatisation et les discriminations sont quelques-uns des obstacles les plus importants
auxquels doivent faire face les personnes ayant une maladie cognitive et leurs familles. 

Résultats de l’enquête nationale Léger sur la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer

Pour lancer la campagne nationale, une enquête menée par la firme Leger, qui a interrogé en
ligne 1 500 Canadiens âgés de 18 à 65 ans issus de toutes les provinces, a révélé que 46 % des
répondants éprouveraient un sentiment de honte ou d’embarras s’ils avaient la maladie
d’Alzheimer, tandis que 61 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles auraient à faire face à une forme ou une autre de discrimination.

L’enquête a également démontré qu’un Canadien sur quatre estime que ses amis et les membres de sa famille l’éviteraient s’il recevait un diagnostic d’Alzheimer. Finalement, seuls 5 % des Canadiens s’informeraient davantage sur ce trouble si un membre de leur famille, un ami ou un collègue recevait un tel diagnostic.

Dans la région de Chaudière-Appalaches, 8 500 personnes sont touchées par la maladie. Selon le rapport Raz-de-marée, le Canada compte aujourd’hui une nouvelle personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou de maladie apparentée toutes les cinq minutes. D’ici 30 ans, il y aura un nouveau cas toutes les deux minutes.

Rappelons que la Société Alzheimer Chaudière-Appalaches offre de nombreux services aux personnes touchées par la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée et leur famille, en plus de sensibiliser le grand public aux conséquences de la maladie d’Alzheimer. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.