Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 janvier 2018 - 04:00

Trois villes de la région se partagent 68 513 $ issus des produits de la criminalité

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Dans la région Chaudière-Appalaches, la somme de 68 513 $, issue du partage des produits de la criminalité, a été répartie entre les villes de Lévis, Thetford Mines et Saint-Georges. Il s'agissait d'une partie des 6,7 millions de dollars que se partagent les organismes municipaux et les communautés autochtones dans le cadre de ce programme de financement. 

Rappelons que le partage des produits de la criminalités prévoit qu'une partie des bénéfices générés par la confiscation des produits d'activités illégales soit redistribuée aux organismes municipaux et aux communautés autochtones dont les corps de police ont participé aux opérations ayant mené à la saisie de ces biens. 

« Le travail de nos policiers est primordial dans la lutte contre la criminalité. En redistribuant une partie des sommes confisquées, nous appuyons concrètement le travail d'enquête des policiers québécois en leur fournissant de nouveaux outils d'intervention », a déclaré la députée de Bellechasse et ministre de la région Chaudière-Appalaches, Dominique Vien. 

Dans la région Chaudière-Appalaches, la répartition s'est déroulée de la manière suivante : 

  • 56 879 $ pour Lévis
  • 9 904 $ pour Thetford Mines
  • 1 730 $  pour Saint-Georges 
Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.