Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 avril 2018 - 16:26 | Mis à jour : 17:11

Les chambres de fin de vie agrémentées d'oeuvres réconfortantes à l’Hôpital de St-Georges

Amélie Carrier

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier
Toutes les réactions 1

À la suite de la relocalisation des chambres de fin de vie à l’Hôpital de Saint-Georges, la Fondation Santé Beauce-Etchemin et ses partenaires, dont l’artiste Sophie Ruel, ont décidé de mettre l’accent sur l’humanisme réservé aux malades en fin de vie et à leurs familles.

À lire également :

La chef de l'unité de médecine de l'Hôpital de Saint-Georges du Centre Intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches, explique que les deux chambres de fin de vie, utilisées pour les soins palliatifs, ont été relocalisées dernièrement sur l’étage de la médecine.

À proximité de celles-ci, un salon-dînette avec des tables et des fauteuils a été aménagé afin de
répondre aux besoins des membres de la famille qui accompagnent un être cher en fin de vie.

« Comme le stipule la loi concernant les soins de fin de vie, adoptée depuis un peu plus de deux ans, c’est aussi ici que les personnes ayant recours à l’aide médicale à mourir seront accueillies », précise la gestionnaire.

Sensible à la souffrance ressentie lors des derniers instants de vie d’une personne et du soutien à apporter aux proches de celle-ci, l’artiste peintre aquarelliste Sophie Ruel a fait le don de
quelques-unes de ses œuvres pour agrémenter les lieux.

« Mon but est simplement de donner du réconfort avec des toiles inspirant le calme, la lumière, la sérénité et l’espoir malgré tout », explique Madame Ruel.

Notons que l'Association des bénévoles du Centre hospitalier Beauce-Etchemin, la succession Alice et Patrick Rouillard, ainsi que l’artiste Sophie Ruel, se sont mobilisées pour souscrire, avec la Fondation Santé Beauce-Etchemin, un montant de 8 250 $ qui servira à l’aménagement de ces espaces dédiés aux personnes en fin de vie et à leurs familles.

« Nous les remercions très sincèrement », mentionne la directrice de la Fondation Santé Beauce-Echemin, Luce Dallaire.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • C'est un Plus dans l'univers des soins de fin de vie. Gratitude++

    Reste maintenant à la Maison Catherine de Longpré à inclure l'aide médicale à mourir dans ses soins de fin de vie.

    Par compassion. Optant pour la primauté du seul intérêt de la personne en fin de vie

    Yvon Bureau - 2018-04-10 12:20