Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 juin 2018 - 04:00 | Mis à jour : 16:03

La CSBE concocte un budget prévoyant une baisse de taxes scolaires

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Hier, à son siège social, la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) a convoqué la presse régionale, dont EnBeauce.com, afin de présenter ses prévisions budgétaires pour l'année 2018-2019. Celles-ci ont été adoptées hier soir par le Conseil des commissaires. Le budget est au montant de 222 669 696 $ et, comme la loi le prévoit, est équilibré.

Hausse des dépenses

Pour l'année 2018-2019, les dépenses et les revenus prévus sont de 222 669 696 $. Ils représentent une hausse de 4,3 % par rapport aux prévisions faites pour l'année financière qui vient de se conclure (2017-2018), mais dont les résultats ne sont pas encore disponibles. Comparativement aux données financières de 2016-2017, les montants des prévisions budgétaires présentées hier symbolisent une augmentation de 5,6 %.

Cet accroissement des dépenses est lié à trois facteurs : 1) le réinvestissement gouvernemental dans le secteur de l'éducation, 2) l'augmentation du nombre d'élèves et 3) les hausses de salaires prévues à la convention collective.

Cinq millions supplémentaires seront ajoutés aux activités de soutien à l'enseignement et à la formation. Néanmoins, une baisse de deux millions est observée pour ce qui est de la réfection des bâtiments, car de nombreux travaux ont été effectués au cours des dernières années. À cause de l'état des bâtiments, qui s'est amélioré, le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport accorde un budget moindre pour l'année à venir.

Des taxes scolaires moins élevées

Le taux de la taxe scolaire de la CSBE sera abaissé à celui étant le plus bas de la région, soit le taux existant à la Commission scolaire des Navigateurs, qui est de 22,586 cents par 100 $ d'évaluation. En 2017-2018, le taux officiel de la CSBE est de 35 cents par 100 $ d'évaluation, mais une subvention gouvernementale vient amoindrir la charge réelle encaissée par les contribuables. En réalité, pour la prochaine année, les contribuables habitant sur le territoire de la CSBE paieront neuf cents de moins en taxes par 100 $ d'évaluation qu'en 2017-2018.

Un réinvestissement qui touche principalement le numérique

Charles-Henri Lecours, le président de la CSBE, est satisfait du réinvestissement en éducation, entre autres de l'augmentation de 1,4 million de dollars accordée conformément au Plan d'action numérique du gouvernement.

« Notre commission scolaire est déjà à l'avant-garde dans ce domaine et grâce à cet argent, les écoles pourront se doter d'équipements qui aideront nos élèves à être encore mieux préparés pour tirer leur épingle du jeu dans le monde de demain », a-t-il affirmé.

Toutefois, il déplore que le gouvernement ait décidé de garder tous les surplus réalisés avec le transport scolaire. Avant, la moitié était accordée aux commissions scolaires. Selon lui, l'ancienne façon de faire était plus logique. M. Lecours assure que la CSBE gère chaque dollar dans l'intérêt des élèves, et d'une manière responsable.

Moins de 4 % du budget à l'administration

Le directeur général de la CSBE, Normand Lessard, soutient que l'organisation s'est efforcée de limiter les dépenses administratives, lesquelles représentent 3,82 % du budget total. Selon M. Lessard, « cela signifie que pour un dollar de revenu, moins de quatre cents seront consacrés à l'administration ».

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.