Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 août 2018 - 04:01

Le 26 août prochain à 13h30

Une bibliothèque vivante pour sensibiliser au traumatisme crânien

L’Association TCC des Deux Rives Québec & Chaudière-Appalaches organise une bibliothèque vivante ouverte à la population pour la sensibiliser au traumatisme craniocérébral. L'association veut aussi faire de la prévention. 

Selon les organisateurs, le principe est le même qu’une bibliothèque. À la différence près que les gens devront emprunter des êtres humains au lieu de livres. Pendant 15 minutes, les livres vivants parleront de leurs expériences, de leur accident et de l’adaptation à leur nouveau mode de vie. Les livres vivants seront choisis comme dans le répertoire d'une bibliothèque. 

L'association dispose d'intervenants qui travaillent depuis plusieurs années avec les personnes ayant un TCC et des membres famille.

L'événement aura lieu le 26 août prochain, à 13h30, à la Promenade Redmon de St-Georges.

 

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.