Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 septembre 2018 - 15:30

Texte commandité

L’immobilier locatif est-il toujours un bon investissement ?

 

La hausse des prix de l’immobilier limite les bonnes affaires. Face à un ralentissement du marché, faire un investissement immobilier requiert désormais du temps et des calculs pour évaluer sa rentabilité.

Visiter de nombreux biens

Il y a lieu de ne pas se précipiter. Un coup de cœur pourrait se traduire par une mauvaise affaire. Visitez plusieurs biens et calculez votre retour sur investissement, seul gage de réussite. 

Avant de faire une proposition d’achat, consultez également la Régie du logement. Vous y apprendrez que les loyers sont encadrés par la loi. Vous pourriez ainsi ne pas pouvoir louer assez cher pour couvrir votre hypothèque et vos dépenses. Vous serez également informé sur le droit locatif et les limites imposées aux propriétaires, de quoi peut-être vous refroidir.

Ne vous contentez pas du taux multiplicateur de revenus bruts, vous devrez payer les taxes municipales et scolaires, les réparations, voire dans quelques années les rénovations.

Négociez le prix de vente en dessous de la valeur du marché. Pour la connaître, comparez des biens de même type dans des secteurs comparables. Si votre offre est refusée, n’insistez pas, vous trouverez autre chose.

Être vigilant et circonspect

Les plex ont moins la cote, il y a beaucoup moins de bonnes affaires sur le marché. Mais les taux sont bas, c’est le moment d’investir dans d’autres formes de logement, la résidence secondaire locative par exemple où la demande est forte.

Si vous vous fixez néanmoins un plex, privilégiez l’emplacement. C’est un critère important pour l’augmentation de sa valeur et par effet boule de neige pour l’augmentation des loyers dans le futur.

Choisissez aussi un immeuble à plusieurs logements, les risques de perte financière seront moins élevés en cas d’impayé, les autres loyers compenseront. Informez-vous d’ailleurs auprès de la Régie pour savoir quelle procédure mettre en œuvre dans ce cas et comment faire exécuter un jugement rapidement

Étudier le profil de vos locataires

Ne louez jamais sans étudier les revenus et la stabilité professionnelle d’un locataire. Des liquidités doivent être générées tous les mois pour que l’opération soit positive. Instaurez un règlement de vie commune, surtout si vous êtes propriétaire occupant, sinon vous vivrez un enfer et revendrez à l’arrivée. Tentez de voir aussi si vous avez affaire à un locataire précautionneux, certains locataires laissent à leur départ des locaux dans un état déplorable.

Un investissement locatif se réfléchit : beaucoup s’y sont frottés et ont revendu à perte. Mais beaucoup d’autres ont construit un véritable patrimoine.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.