Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 septembre 2018 - 15:54 | Mis à jour : 16:48

Autobus Breton mettra fin à la liaison entre St-Georges et Québec

Jérôme Blanchet-Gravel

Par Jérôme Blanchet-Gravel, Journaliste

Toutes les réactions 3

Autobus Breton mettra fin à la liaison entre St-Georges et Québec le 1er janvier 2019. L’entreprise ne sera plus en mesure d’offrir ce service, car les trois MRC desservies ont décidé de ne pas lui accorder d’aide financière pour 2019.

L’entreprise assurait cette liaison depuis 1992. À cette époque, au moins 35 000 personnes faisaient ce trajet annuellement, contre 13 000 l’année dernière. Malgré la baisse évidente de l’achalande, c’est quand même un nombre important de personnes qui souffriront de l’interruption du service.

« J’essuie des pertes depuis 10 ans. On parle d’environ de 150 000 $ par année. Ça fait six ou sept ans que je demande de l’aide. Je l’ai obtenue la première fois l’an passé, mais les élus ont décidé de ne pas la renouveler », a affirmé M. Breton, le PDG de l’entreprise. 

Une subvention temporaire 

De fait, les maires des MRC de Beauce-Sartigan, de la Nouvelle-Beauce et de Robert-Cliche ont décidé de ne pas financer à nouveau l’entreprise. Une subvention qui aurait été d’environ 35 000 $ pour 2019, comme en 2018.

En 2018, ces MRC ont octroyé 36 950 $ à l’entreprise, mais les directions avaient bien fait valoir que la somme n’était pas automatiquement renouvelable. En 2018, le Ministère des transports du Québec avait fait tripler le montant pour soutenir davantage Autobus Breton. La MRC de Beauce-Sartigan avait octroyé 20 000 $, celle de Robert-Cliche 7000 $ et celle de la Nouvelle-Beauce 9950 $.

Contacté par EnBeauce.com, le directeur général de la MRC de Beauce-Sartigan, Éric Paquet, a confirmé que les subventions étaient temporaires. Dans le contexte actuel où il y a plus de réticence à financer le privé, les MRC n’étaient pas en mesure de renouveler leur offre. D’autant plus que leurs directions estiment déjà avoir fait des efforts considérables. 

M. Paquet se dit toutefois conscient des répercussions négatives que pourra avoir la fin de la liaison. La MRC de Beauce-Sartigan demeure ouverte aux solutions et aux suggestions pour améliorer la qualité de vie des citoyens. Éric Paquet souligne aussi que les candidats des partis politiques se montrent assez sensibles à la problématique. Il n’est donc pas impossible que des projets soient initiés après la campagne électorale pour améliorer la mobilité des gens de la région.

Déception chez Autobus Breton

Malgré cela, M. Breton s’explique mal la décision des MRC. « On dit que la main-d’œuvre étrangère doit s’établir en région. Comment pensez-vous que ces gens-là viennent en Beauce pour travailler ? Ils n’ont pas de permis ni d’auto », a questionné M. Breton.

Au fil des ans, plusieurs régions du Québec ont vécu le même genre de scénario, c’est-à-dire une entreprise de transport privée qui met fin à ses activités en raison du manque de rentabilité. M. Paquet confirme également qu’il s’agit d’une situation de plus en plus courante dans les régions du Québec. Tellement courante que le Conseil des maires pourrait en rediscuter prochainement. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • On donne des millions de subventions pour le transport en commun pour des villes (qui n'est pas plus rentable) mais les MRC refusent de donner 35, 000 $ pour le service d'un bus pour toute la région, pour près de 14,000 personnes par année quand même.
    Les promesses d'élections vont nous coûter plus cher que ça.

    Guy T. - 2018-09-25 08:40
  • S'ils avaient offert des passes mensuelles à prix réduit, ça aurait pu être une alternative intéressante pour le grand nombre de beaucerons qui travaillent à Québec et qui prennent tous leur voiture ou presque. A 30$ l'aller-retour ste-Marie/Québec, le montant par mois excède celui d'un paiement de voiture. Une belle opportunité manquée, dommage... heureusement plusieurs personnes font du covoiturage et contribuent à réduire le nombre de véhicules qui traversent les ponts le matin.

    Valérie Bégin - 2018-09-25 20:00
  • Vous hurler que vous manquez de main-d'oeuvre, et vous coupez le seul moyen de transport qui permettrait aux immigrants d'y aller. Un immigrant n'a pas de voiture, il ne travaille pas. Il vient de Montréal et Québec. Vous avez converti vos voies ferroviaires en pistes cyclables, ce qui écologiquement génial et agréable, vos aéroports de St-George et St-Frédéric sont conçues pour la plaisance, et la Chaudière n'est guère accueillante pour le transport maritime. Donnez-vous une chance chers Beaucerons, conservez le seul lien qui vous attache au centre. Aidez-les à venir vous aider.

    LeCoye - 2018-09-28 04:11