Publicité
24 janvier 2019 - 22:21

Le Mouvement Léony Hébert : sans local, mais toujours présent

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 1

Le 18 janvier dernier, Le Mouvement Léony Hébert a reçu un avis de la Ville de Sainte-Marie exigeant la fermeture de leur local. Cette annonce a des répercussions sur la communauté et la fondatrice est bien démunie face à cette situation.

Victime de son succès

Lorsque Léony avait loué cet endroit, le bâtiment était considéré comme un entrepôt. Avec le temps et les besoins grandissants de la population, très vite le local est devenu très achalandé au point de créer des bouchons de circulation. La ville a été obligée de rendre le lieu commercial dans un zonage résidentiel.

De plus, le local devenait dangereux au nombre de personnes qui passait par jour. Léony Hébert comprend que les résidents désirent avoir la tranquillité qui était perturbée par le va-et-vient et par les détritus laissés par certaines personnes.

Les recherches d’un nouveau local

Ainsi, le Mouvement n’a pas le choix de déménager et de vite trouver un nouvel endroit. Depuis cette date, les journées ont été consacrées à faire des appels et visiter une dizaine de lieux tout en continuant d’aider les gens. Malheureusement, soit ce n’était pas le bon zonage, l’endroit n’était pas accessible pour les gens dans le besoin, très difficile à chauffer ou souvent trop cher pour leur budget.

« Le gros problème c’est la grandeur. On a besoin d’au-dessus de 10 000 pieds carrés. Que ce soit accessible pour les gens dans le besoin et dans le bon zonage c’est presque introuvable. »

Un espoir

Léony a vraiment le désir de rouvrir à Sainte-Marie. D’ailleurs, le Mouvement travaille en collaboration avec la ville pour faire dézoner l’ancienne usine de Bonneville portes et fenêtres. Il n’aurait besoin que de l’ancienne section bureau un lieu parfait, mais toujours dans un mauvais zonage. Léony doit faire sa demande et avisera lorsque le conseil en discutera.

« Ça c’est la ville qui va décider avec le Conseil municipal, si oui ou non ils nous autorisent à changer le zonage. J’ose croire qu’ils vont nous aider positivement, mais ça ça reste à voir. »

Appui du député Luc Provençal

Mardi dernier, elle a rencontré le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, qui avait déjà participé à l’activité du souper de Noël du Mouvement. Il était très attristé à l’annonce de la fermeture du local de Sainte-Marie.

Le député fera une lettre d’appui pour encourager la ville à répondre positivement à la requête de Léony. M. Provençal considère que c’est une perte pour la ville et qu’il ne faut surtout pas qu’elle abandonne. 

« Même s’il nous fermait je n’arrêterai pas mes activités. Je vais me trouver un autre local dans un autre village. Mais ce que je trouve plate, c’est les gens de Sainte-Marie n’auront plus ce service-là. »

Le Mouvement Léony Hébert ne mourra pas, mais le lieu de nouveau local demeure incertain pour le moment. Léony veut s’assurer que les gens sachent que ce n’est pas parce qu’ils sont fermés temporairement qu’ils ne recueillent plus les dons. Vous pouvez les déposer dans leur conteneur « Pinky » au Jean-Coutu.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Quand la bureaucratie remporte sur le bon sens... c ca que ca donne... ya toujours un jaloux kekpart pour chialer... Mais quand tu frappe sur un service d'aide au démunie... faut pas s'attendre a avoir l'appui de la population aux prochaines élections.

    steve - 2019-01-25 08:19