Publicité
30 janvier 2019 - 15:18 | Mis à jour : 21:14

Une augmentation de 0,50$ pour le salaire minimum

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le 1er mai prochain, le salaire minimum passera de 12$ de l’heure à 12,50 $. Une augmentation de 0,50$ de l’heure. C’est une hausse de 4,17 %. Tandis que le salaire minimum au pourboire passe de 9,80$ à 10,05$.

La région de Chaudière-Appalaches est connue pour son faible taux de chômage de 2,8% en 2018. Il est l’un des plus faibles de la région. Par contre, pour ce qui est du salaire il est en dessous des moyennes québécoises.

Statistiques 2018

En 2018 dans la région Chaudière-Appalaches, le salaire horaire moyen était de 24,23$, tandis que celui de la province était de 25,42$.

Ainsi, le salaire médian de la région était de 21,50$. Par contre, celui du Québec était de 22$.  

Le salaire hebdomadaire moyen est de 852,11$ versus 903,18$.

Le salaire hebdomadaire médian de 795$, tandis que celui du Québec 800$.

Un salaire plus bas, coût de la vie plus bas

Si on ne regarde que les chiffres, ils peuvent donner l’impression que les gens sont moins fortunés. Le coût de la vie de la région est très bas.

Les coûts peu élevés des logements et des résidences font augmenter le taux de revenu disponible par famille.

Selon le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, l’augmentation annuelle du revenue disponible varira entre 400$ et 650$, tout dépendant de la situation familiale des salaries et du nombre d’heures travaillées.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.