Publicité
29 mars 2019 - 09:58 | Mis à jour : 12:33

De nombreuses interventions seront réalisées par l'ensemble des services de police du Québec à travers la province

La 12e édition de l’Opération ceinture est débutée

Johanne Mathieu

Par Johanne Mathieu, Journaliste

À partir d’aujourd’hui et jusqu’au 4 avril, la 12e édition de l’Opération nationale concertée ceinture se déploiera sous le thème Sur la route, la sécurité et moi ça clique!

De nombreuses interventions seront effectuées par l’ensemble des services de police du Québec à travers la province. Ces interventions se dérouleront en collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), l’Association des directeurs de police du Québec (ADPQ) et Contrôle routier Québec (CRQ).

Cette opération a pour but de rappeler l’importance de boucler sa ceinture de sécurité et de sensibiliser les occupants d’un véhicule à faire de même.

Des recherches démontrent que la ceinture de sécurité peut sauver des vies et diminuer de moitié les risques d’être tué ou blessé gravement lors d’un accident. Si les gens mettaient leur ceinture, 27 décès et 70 blessés graves pourraient être évités à chaque année.

Le port de la ceinture de sécurité en statistique

À chaque année, en moyenne, ce sont environ 30 % des conducteurs et passagers de véhicules décédés qui ne portaient pas leur ceinture. Voici quelques statistiques :

- De 2013 à 2017, en moyenne par année, 54 personnes décédées et 140 personnes blessées graves dans un accident ne portaient pas leur ceinture de sécurité (conducteurs et passagers).

- Les pourcentages d’occupants d’un véhicule de promenade décédés dans un accident de 2013 à 2017 qui ne portaient pas leur ceinture sont :

  • les conducteurs : 28,6 %
  • les passagers avant : 15,5 %
  • les passagers arrière : 35,7 %

- Dans les accidents mortels impliquant au moins un véhicule lourd de 2007 à 2011, seulement 38 % des victimes décédées qui étaient à bord d’un véhicule lourd portaient leur ceinture.

La problématique des gens qui ne portent pas la ceinture de sécurité lors de collisions mortelles se retrouve davantage chez les hommes âgés entre 25 et 49 ans.

Un fait est également à remarquer : plus la nuit avance et plus le nombre de personnes ne portant pas leur ceinture augmente. Mais cette problématique est également associée à d’autres comportements dangereux, comme la consommation d’alcool. Ainsi, plus le taux d’alcoolémie est élevé, plus le port de la ceinture diminue.

Campagne de sensibilisation de la SAAQ

Pour une deuxième année consécutive la SAAQ s’emploiera à sensibiliser la population sur l’importance de porter la ceinture, grâce à une campagne qui se tiendra du 25 mars au 21 avril 2019. Cette campagne se fait sous le thème Attachez votre ceinture, à l’arrière comme à l’avant.

Celle-ci s’adresse à l’ensemble des conducteurs et des passagers, mais cible surtout les passagers à l’arrière, les hommes de 20 à 49 ans et les conducteurs de véhicules lourds.

Cette campagne comportera des messages radiophoniques, des placements ciblés dans les médias sociaux et des outils de sensibilisation (dépliants et Web).

Il est possible de suivre la campagne de sensibilisation sur le Web. Le public est aussi invité à s’abonner aux comptes Twitter, Facebook et Instagram de la Sûreté du Québec, de même qu’à ceux des corps de police municipaux et de la Société de l’assurance automobile du Québec.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.