Publicité
12 août 2019 - 14:19

Le gouvernement annonce un grand projet de réaménagement

L’Hôpital de Saint-Georges double la superficie de l’unité de traitement de cancer

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

La ministre de la Santé et des Services sociaux Danielle McCann était de passage en Beauce pour annoncer le réaménagement de l’Hôpital de Saint-Georges ce qui permettra de doubler la superficie de l’unité de traitement du cancer et de la mettre aux normes les plus récentes.  

La nouvelle unité de traitement du cancer (hémato-oncologie) sera déplacée dans les locaux laissés vacants par la Maison Catherine de Longpré en 2016. Ce projet permettra de maximiser l’espace des secteurs de la médecine de jour, de la médecine interne, de l’inhalothérapie et des services ambulatoires gériatriques. L'expérience des soins des usagers sera ainsi améliorée en augmentant le confort et la confidentialité. 

« Les personnes qui sont atteintes d’un cancer luttent avec beaucoup de courage. Les soins qu’ils reçoivent doivent être d’une grande qualité, ils le sont déjà, mais on veut qu’ils soient organisés autour du patient », a-t-elle précisé. 

La ministre McCann a également laissé savoir que cela réduirait le nombre de déplacements que les patients ont à effectuer : « Nous voulons que ce soit les équipes qui se déplacent et non pas les patients lorsque c'est possible de le faire ».

Une clientèle en augmentation  

Ce réaménagement sera réalisé dans le but d'accueillir une plus grande clientèle pour répondre à une importante hausse. 

« Il y a une augmentation de plus du double des personnes âgées de 75 ans et plus dans la région ce qui augmente le potentiel de nouveaux cas de cancers de 35% », a expliqué Samuel Poulin, député de Beauce-Sud.  

Pour ce qui est des autres secteurs, les besoins en médecine de jour se sont élevés de 10 % en trois ans, tandis que ceux de la médecine interne, de 32 % en cinq ans. D’ici 10 ans, on prévoit que les besoins en inhalothérapie feront un bond de 50 %. 

Financement et logistique 

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) procédera à l’élaboration d’un programme fonctionnel et technique qui sera soumis au ministère de la Santé des Services sociaux. Le CISSS-CA pourra ensuite amorcer la phase de conception. Les patients en hémato-oncologie devraient commencer à être traités dans la nouvelle unité d’ici deux ans. 

Pour financer cet important projet, la Fondation Santé Beauce-Etchemin s’est engagée à faire un don à la hauteur d’un maximum de 3 M$. 

« On ne ferait pas ce que nous faisons dans les soins de santé et les services sociaux sans l’apport de nos fondations », s’est empressée de préciser Danielle McCann.  

Le gouvernement provincial, quant à lui, pourrait contribuer à hauteur de 10 millions, mais cela reste encore à déterminer.  

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.