Publicité
29 septembre 2019 - 10:00

Dans le cadre du 150e anniversaire de fondation du Régiment de la Chaudière

Le Régiment de la Chaudière et son musée reçoivent la gouverneure générale du Canada

Johanne Mathieu

Par Johanne Mathieu, Journaliste

Une délégation de près de 30 membres du Régiment de la Chaudière, accompagnée de militaires du 6e Régiment d’artillerie de campagne, a accueilli en ses murs Son Excellence, la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, le mercredi 18 septembre dernier, dans le cadre du 150e anniversaire de fondation du Régiment de la Chaudière.

La visite de courtoisie de Son Excellence avait pour but de constater la réalité des réservistes. Une courte cérémonie protocolaire lui a permis d’inspecter les troupes, puis de signer le livre d’or du musée ainsi que celui de la Ville de Lévis, le maire de Lévis Gilles Lehouillier étant présent pour l’événement. S’en est suivi une visite privée du musée où Son Excellence a pu constater le passé glorieux de l’unité et discuter de son implication passée lors de la Seconde Guerre mondiale. 

C’est avec beaucoup de fierté que les jeunes soldats du Régiment de la Chaudière ont accueilli Son Excellence et cette dernière a ainsi eu le loisir de discuter avec toutes ces jeunes femmes et tous ces jeunes hommes pour en apprendre davantage sur les réalités de citoyens-soldats d’une unité de la Première réserve. C’était la toute première visite d’un gouverneur général canadien au Manège militaire depuis la fondation du régiment. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.