Publicité
3 janvier 2020 - 19:36

Sur l'Unité de médecine située au premier étage

Visites restreintes à l'hôpital de Saint-Georges

Johanne Mathieu

Par Johanne Mathieu, Journaliste

Plusieurs cas de grippe et de gastroentérite à l’Unité de médecine du premier étage de l’hôpital de Saint-Georges du CISSS de Chaudière-Appalaches forcent l’établissement à restreindre les visites sur l’unité. Cette restriction, qui est en vigueur jusqu’à nouvelle ordre, sera réévaluée quotidiennement.

Elle a pour objectif de protéger les visiteurs et la clientèle hospitalisée et de diminuer les risques de transmission d’infections. 

Les personnes aux soins palliatifs et en fin de vie peuvent toutefois continuer de recevoir leurs proches sur l’unité qui est également située au premier étage. 

La direction du CISSS de Chaudière-Appalaches regrette tout inconvénient que pourrait causer cette situation. Elle confirme qu’elle a mis en place différentes mesures afin de limiter la propagation des virus. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.