Publicité
5 mars 2020 - 12:00 | Mis à jour : 12:20

La Beauceronne Karine Veilleux parmi les invités

Radio-Canada présente ce soir une émission spéciale sur la violence conjugale et les féminicides

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le Beauceronne Karine Veilleux compte parmi les femmes interviewées dans le cadre de l'émission spéciale sur le féminicide qui sera diffusée ce soir sur les ondes de Radio-Canada.

Rappelons que la résidente de Saint-Martin a publié en 2012 le livre « J'avais trois ans » dans lequel elle témoigne avoir vu son père abattre sa mère devant elle, avant de retourner l'arme contre lui. Outre les traumatismes d'avoir vécu ce drame, la fillette de trois ans se retrouvait ainsi complètement orpheline.

En 2018, 63 femmes ont été tuées au Canada parce qu’elles étaient des femmes. Pourquoi une telle violence et comment en sortir? Céline Galipeau animera cette émission spéciale intitulée « Ces femmes qu'on tue » qui sera présentée en direct devant public le jeudi 5 mars à compter de 21 h sur les ondes de la société d'État. Cette émission spéciale est présentée dans le cadre d’une semaine thématique sur la violence conjugale et les féminicides.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.