Publicité

10 avril 2020 - 06:00

PANDÉMIE COVID-19

Les technologues en imagerie médicale réclament la prime complète au coronavirus

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 3

Les technologues en imagerie médicale réclament du gouvernement du Québec la prime complète au coronavirus car ils estiment faire partie du personnel de première ligne.

« Le gouvernement ne nous inclue pas pour la prime parmi le personnel étant en contact avec les patients covid ou possiblement COVID, soit celle de 8%. Peut-être devrait-il venir passer nous porter main forte une heure dans nos salles d'examens !!? », peut-on ligne dans le texte d'une pétition en ligne, Radiodiagnostique : Nous sommes sur la ligne de front! , qui avait recueilli en fin de journée hier près de 10 000 signatures.

Dans le secteur public, deux types de compensations financières sont offertes, comme l'avait décrété le premier ministre François Legault la semaine dernière.

D’abord, le personnel de première ligne obtient une prime de 8 % de son salaire. Il comprend tous les professionnels, le personnel des urgences, des soins intensifs, des CHSLD, des cliniques de dépistage ou des centres de confinement. Cette nouvelle mesure touchent 69 000 personnes.

Toujours dans le secteur public, une prime de 4 % est accordée à tous les autres membres du personnel du domaine de la santé et des services sociaux. Les techniciens en laboratoire, les gens à l’entretien ménager, les infirmières du 811 et quelque 200 000 employés bénéficieront de cette compensation financière temporaire. Les technologues font partie de cette catégorie.

« Vous êtes pas à l'urgence, vous êtes pas aux soins intensifs, vous êtes pas en salle d'opération, donc vous avez pas droit à la prime, nous disent nos dirigeants. Or nos examens font souvent partie intégrale des premières étapes de prise en charge des patients par l'urgence. Je pense aux rayons X des poumons, au scan cérébral, au TACO et j'en passe », précise Mario Perron, technologue en imagerie médicale au Centre hospitalier de Saint-Georges.

Il rappelle que ces technologue répondent aux requêtes d'urgences rapidement, et ce pour tout les patients, autant ceux suspectés de la COVID-19 à risques faibles ou élevés, qu'à ceux qui sont positifs.

« Nous devons porter les équipements personnels de protection au même titre que les médecins, les infirmières, les inhalothérapeutes qui examinent les patients. Nous sommes vraiment en première ligne! », de souligner M. Perron qui estime, comme ses collègues, avoir droit à la prime de 8% compte tenu des risques encourus.

Aujourd'hui, le gouvernement du Québec a annoncé que le personnel des résidences et CHSLD privés pour personnes âgées aura droit à des primes salariales à l’instar de leurs collègues dans le secteur public. 

Les infirmières et infirmières auxiliaires oeuvrant dans ces établissements de santé auront droit à la prime de 8 % annoncée par le gouvernement Legault la semaine dernière. Les autres employés de ces ressources, qui ne sont pas directement sur la première ligne, pourront bénéficier d’une augmentation de 4%.

Dans le même ordre d'idée, les agents de sécurité demandent eux aussi de toucher une prime de risque à cause de la pandémie du coronavirus, car ils sont tenus de faire respecter les directives, pas toujours populaires, de distanciation sociale et autres consignes propres à chaque employeur ou établissement.

À lire également:
Primes de 8 % et 4 % pour le personnel des résidences et CHSLD privés

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Ca vas s’arretEr ou et quand ces primes là? Un moment donné, nous sommes tous dans le même bateau

    Carl st-pierre - 2020-04-10 07:22
  • la les proffiteurs arretés dres la les folies n.ont pas de place avec ce virus ont na plus le partie libéral pour que votre classe profite des conditions payé a plus que sa vaux aux décriments des autres citoyens et des malades l.honetés a encore sa place

    malade - 2020-04-10 07:22
  • D'accord à 110%. Nos technologues en imagerie médicale sont sur la ligne de front. Ils sont à la base d'une grande majorité de diagnostics et de suivis par la suite. Ils doivent porter le matériel de protection quotidiennement. Ils sont très souvent les oubliés du système.
    Ils sont essentiels et n'oublions surtout pas de reconnaître qu'ils sont indispensables et très exposés à la COVID-19. Donc prime maximum pour eux aussi!!!

    Nicole Lafontaine - 2020-04-10 11:57