Publicité

17 avril 2020 - 08:00 | Mis à jour : 18 avril 2020 - 09:13

PANDÉMIE COVID-19

Le Groupe Espérance et Cancer et le CISSS-CA toujours auprès des personnes atteintes d'un cancer

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Dans la foulée de la crise de la COVID-19, les personnes atteintes d’un cancer font partie des personnes les plus vulnérables et peuvent avoir un sentiment amplifié d’isolement. Le Groupe Espérance et Cancer qui les soutiennent dans les trois MRC de la Beauce s’assure qu’elles vont bien et ne manquent de rien. 

Selon un sondage de la Coalition priorité cancer au Québec qui a sondé 592 patients dans la province, 61 % d’entre eux sont actuellement affectés dans la continuité de leurs soins. Par contre, la directrice du Groupe Espérance et Cancer, Lyse Perron en Beauce le sentiment ne serait pas aussi généralisé et il faut faire attention avec ces chiffres qui ne sont pas vraiment le reflet de la réalité qu’elle a observée. 

« C’est sûr, nos régions sont grandes, il y a de l’isolement aussi. Ça se faisait sentir avant, mais c’est accentué à cause de la COVID-19. » 

L’organisme avait suspendu ses activités le 13 mars, mais l’équipe a continué à travailler s’assurant de garder contact avec leurs utilisateurs. Mme Perron indique que depuis le 16 mars ils ont fait plus de 220 appels pour savoir si les personnes avaient de quoi se nourrir et une famille pour les aider. De plus, 110 appels de relation d’aide ont été effectués afin de prendre le temps de les écouter. 

Au niveau des besoins primaires, il semblerait que les gens sont comblés et que le CISSS-CA fait également des appels pour suivre les patients. Les médecins continuent leurs suivis par téléphone. 

La seule chose qui a vraiment changé selon la directrice de l’organisme est ce qui concerne les chirurgies. Tout est en continuel changement et des personnes qui étaient jugées prioritaires peuvent finalement se retrouver plus bas dans la liste. Une info-lettre est envoyée plus souvent avec des outils pour gérer le stress et des idées pour s'occuper à la maison. 

Une belle collaboration avec le CISSS-CA

Au niveau des besoins primaires, il semblerait que les gens sont comblés et que le CISSS-CA fait également des appels pour suivre les patients. Les médecins continuent leurs suivis par téléphone. 

La seule chose qui a vraiment changé selon la directrice de l’organisme est ce qui concerne les chirurgies. Tout est en continuel changement.

Le Groupe Espérance et Cancer entretien une belle collaboration avec le CISSS se parlant toutes les semaines et plusieurs mesures de sécurité ont été mises en place. Également, le CISSS en collaboration avec d'autres organismes communautaires a trouvé une solution pour transporter les patients de Beauce-Sartigan qui doivent aller à leur séance de radiothérapie à Québec. 

Des activités à venir 

L’organisme de soutien aux personnes atteintes du cancer veut mettre prochainement sur place des activités animées à l’aide du logiciel de vidéoconférence Zoom permettant à leurs utilisateurs de garder des liens. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.