Publicité

26 mai 2020 - 17:00

Chaudière-Appalaches

Dépistage massif de la COVID-19 auprès de tout le personnel œuvrant en CHSLD 

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

À partir d'aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches amorce une vaste opération de dépistage de la COVID-19 auprès des travailleurs des centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) publics et privés, des unités de réadaptation fonctionnelle intensive (URFI) et des unités de transition de réadaptation fonctionnelle (UTRF) de la région, a annoncé l'organisme par voie de communiqué de presse.

Ce dépistage volontaire touchera environ 4 000 travailleurs et médecins répartis dans 35 installations. 

Ainsi, le personnel actif des CHSLD publics et privés, URFI et UTRF, tous titres d’emploi confondus, pourra se faire dépister au cours des prochains jours. La démarche sera coordonnée selon une séquence de déploiement adaptée au portrait de la contamination communautaire dans la région, commençant par le territoire de la ville de Lévis. 

À l’issue de la démarche, explique-t-on, l’établissement disposera d’un bilan significatif de la présence de la COVID-19 dans ses milieux de soins. Ceux dont le résultat serait positif feront bien sûr l’objet d’une prise en charge adéquate par l’organisation et par la Direction de santé publique. 

Le CISSS de Chaudière-Appalaches a aussi fait le choix d’offrir le dépistage volontaire aux 268 proches aidants intégrés ou en processus d’intégration dans les CHSLD. Les bénévoles actifs seront aussi invités. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.