Publicité

4 août 2020 - 12:00 | Mis à jour : 5 août 2020 - 12:59

Entrevue vidéo EnBeauce.com

Saint-Prosper: la Résidence Le Tremplin pourrait fermer en fin de semaine, faute de personnel

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 4
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Si la Résidence Le Tremplin ne réussit pas à trouver du renfort sur le plancher dans les prochains jours pour offrir les services, l’avenir de celle-ci sera grandement compromis et elle pourrait devoir fermer ses portes dès cette fin de semaine, principalement la bâtisse Cœur-Vaillant, localisée à Saint-Prosper

C’est du moins l'état de cette situation extrêmement difficile dont la présidente du conseil d’administration, Judith Leblond, a fait part à EnBeauce.com, lors d'une entrevue vidéo qu'elle a accordée aujourd'hui.

Les installations de Saint-Prosper (l'OSBL compte aussi une résidence à Lac Etchemin) compte 16 logements adaptés, mis en place pour répondre aux besoins de personnes du territoire vivant avec des handicaps.

Les primes salariales offertes en CHSLD depuis le début de la pandémie de la COVID-19 ne l'ont pas été pour le personnel syndiqué du Tremplin en raison du statut de l'établissement. Si bien que cela a amené plusieurs employés à remettre leurs démissions en plus d'envenimer le problème de recrutement et de rétention du personnel, de faire remarquer Mme Leblond.

Le conseil d’administration et les partenaires du CISSS-Chaudières-Appalaches ont rencontré les résidents et leur famille le 30 juillet pour présenter un plan d’action afin de passer à travers la crise actuelle.

Les élus provinciaux et fédéraux ont également été interpellé pour obtenir de l'aide qui pourrait notamment venir de la Croix-Rouge canadienne. L'organisme a également lancé un appel à la population locale qui serait en mesure de venir prêter main forte au personnel toujours en poste.

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec Judith Leblond.

Mise à jour - 5 août

Suite à la diffusion de ce reportage, le CISSS de Chaudière-Appalaches a tenu à mentionner qu'il a été en appui depuis plusieurs semaines à l'organisme en fournissant, depuis la mi-juillet, des employés sur plusieurs quarts de travail de façon temporaire, en proposant la relocalisation d’usagers, de façon volontaire, avec une possibilité pour le CISSS de Chaudière-Appalaches d’accueillir, à son unité de réadaptation intensive (URFI) de Beauceville, certains résidents de la ressource et en offrant du soutien à la gestion.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • On les appelais nos héros! Pourquoi ils nous font ça nos héros?

    S'il ne sont attirés que par l'argent, ce ne sont pas des héros, mais des mercenaires comme le reste d'entre nous.

    Cessons de les mettre sur un piédestal.

    Jean Savoie - 2020-08-04 16:09
  • Une clientèle merveilleuse qui méritent les meilleurs soins... pendant ce temps des employés sous payé 15$ de l heure qui je comprends iront ailleurs...
    Et aussi en même temps des maisons des aînés qui se font construire et il y a là un bâtiment neuf!!!
    Incroyable!

    Kathy - 2020-08-04 18:14
  • Voici une raison plausible de signaler, (non pas par rassemblement) aux ministères concernés qu’ils doivent colmater cette brèche. Quelle injustice à l’égard des préposés, dont le travail s’apparente à celui de ceux qui travaillent en CHSLD. Tous ont droit à une part du gâteau, ces résidences accueillent des personnes qui ont de lourds handicaps, elles ont leur raison d’être.
    L.Lambert


    Louis Lambert - 2020-08-04 18:46
  • Très triste comme situation

    Sabrina - 2020-08-04 21:31