Publicité

25 novembre 2020 - 04:00

Partout au pays

Test de « Québec en alerte » aujourd'hui à 13 h 55

Par Salle des nouvelles

Le ministère de la Sécurité publique (MSP) avise qu’un test du système Québec En Alerte sera effectué aujourd'hui, 25 novembre, à 13 h 55, dans le cadre d’une journée de tests qui aura lieu dans toutes les provinces et tous les territoires du pays.

À cet effet, un message d’essai sera diffusé à la télévision, à la radio, sur les appareils sans fil compatibles connectés à un réseau LTE, sur le site Internet ainsi que sur les comptes Twitter et Facebook du MSP.

Ce message, précisant qu’il ne s’agit pas d’une situation réelle et qu’il n’y a pas de danger pour la santé ou la sécurité des citoyens, a pour but de sensibiliser la population à l’affichage de l’alerte et à son signal sonore dans l’éventualité d’une situation qui représenterait une menace pour la vie.

À titre d’exemple, le système Québec En Alerte pourrait vous informer rapidement si vous devez vous mettre à l’abri ou adopter d’autres comportements de sécurité en raison, par exemple, d’un risque d’explosion, d’une fuite de gaz, d’une inondation soudaine, d’un feu de forêt, d’une tornade ou d’une autre menace à la vie.

Il permet aussi la diffusion d’une alerte Amber ayant pour but de repérer un enfant dont la vie pourrait être menacée.

Il n’est pas possible de se désabonner de ce service essentiel. Cependant, ce ne sont pas tous les citoyens qui recevront le test d’alerte sur leur téléphone sans fil. Pour recevoir l’alerte, le téléphone cellulaire doit être compatible et connecté à un réseau LTE au moment où l’alerte est lancée.

Rappelons que Québec En Alerte constitue un moyen complémentaire aux médias traditionnels, aux médias sociaux et aux autres outils d’alerte aux citoyens dont disposent les municipalités tels que les automates d’appels et autres logiciels permettant l’envoi massif de textos ou de courriels.

Il est à noter que les messages d’alerte au public sont diffusés en français et en anglais afin de joindre un maximum de personnes sur le territoire québécois.

Ce système est une initiative pancanadienne et il est disponible partout au Canada.

Depuis avril 2018, lorsque les alertes ont commencé à être diffusées également sur les téléphones cellulaires, plus d’une centaine d’alertes d’urgence ont été transmises avec succès partout au pays, permettant ainsi de sauver des vies.

Les radiodiffuseurs, les compagnies de télécommunication et les fournisseurs de services sans fil ont l’obligation, en vertu de décisions du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), d’être connectés au système d’alerte et de diffuser les messages d’alerte à la population.

Grâce à Québec En Alerte, le MSP est en mesure de diffuser une alerte d’urgence à l’ensemble du Québec ou de cibler une région en particulier.

Le MSP a la responsabilité de procéder à des tests périodiquement afin de s’assurer du bon fonctionnement du système. Les tests constituent une étape importante pour garantir la sécurité de tous.

La diffusion d’un message d’alerte est une responsabilité partagée entre le MSP et l’ensemble des radiodiffuseurs, des compagnies de télécommunication et des fournisseurs de services sans fil. C’est depuis le Centre des opérations gouvernementales du MSP que celles-ci sont diffusées, et ce, à la demande des intervenants locaux.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.