Publicité

23 juin 2021 - 13:00

COVID-19

Le CISSS de Chaudière-Appalaches veut contrer l’hésitation vaccinale

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Toutes les réactions 3

Le CISSS de Chaudière-Appalaches s'associe à la Fondation familiale Trottier et au Bercail à Saint-Georges pour établir un projet de sensibilisation et de vaccination contre la COVID-19 dans les milieux à plus grands défis, notamment en Beauce.

Cela, dans le but de rejoindre une partie de la population qui ne prend pas de rendez-vous pour se faire vacciner, sans pour autant être contre le vaccin.

« Peu importe les raisons pour lesquelles certaines personnes ne passent pas à l’action, il y a une clientèle qui a besoin que nous nous investissions différemment avec elle afin de la rejoindre et de lui fournir l’opportunité de bénéficier du vaccin », a précisé le président-directeur général par intérim, Patrick Simard.

Ainsi, ils tenteront, par différentes stratégies, d’aller chercher les personnes qui sont hésitantes ou réticentes à la vaccination afin d’atteindre la cible de 75 % de couverture dans tous les groupes d’âges de la population. 

Le projet se déploie en deux axes et cible plus particulièrement, mais pas exclusivement, le territoire de la Beauce où le nombre de cas et d’éclosions a été supérieur à la moyenne durant la dernière année.

Le premier axe s'adresse aux personnes en situation de marginalité et aux entreprises. L'objectif est alors de sensibiliser et de vacciner 500 personnes en situation de marginalité d’ici la fin du projet à l’automne. Qui plus est, 1 % des entreprises de Chaudière-Appalaches, soit 150 entreprises, seront sensibilisé à la vaccination.

Le second axe se passe sur les médias sociaux. En effet, une page Facebook « Échangeons sans jugement » sera ouverte afin de proposer un lieu d'échange, de discussion et d'information pouvant alimenter la décision face à la vaccination contre la COVID-19.

Toutes les opinions sont les bienvenues, si elles sont émises dans le respect et si elles ne dénigrent pas celle des autres. 

« La Fondation familiale Trottier est fière de pouvoir offrir un soutien à ce projet, qui permettra de protéger les résidents de Chaudière-Appalaches en augmentant la vaccination avec des actions bien ciblées dans la communauté », a déclaré Claire Trottier, membre du conseil de la fondation.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Bien des gens tentent de faire valoir leur point en ne se faisant pas vacciner et personne ne les écoutes. Alors lâchez les chiffres et respectez leur opinion.

    Nancy - 2021-06-24 08:33
  • Peut-être faudrait-il, comme dans le grand Montréal, faire le tour des paroisses de la Beauce avec un autobus "vaccineur" afin de rejoindre les gens,

    Johanne - 2021-06-24 19:49
  • Quelle belle initiative 👍
    Grâce à des gens comme vous, nous allons atteindre notre objectif .
    Félicitations à Claire Trottier et son équipe …bravo 👏👏👏
    Merci !

    Sonier - 2021-06-25 21:01