X
Rechercher
Publicité

Sondage Léger

Moins de la moitié des Canadiens distribueront des bonbons à l'Halloween

durée 12h00
27 octobre 2021
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par La Presse Canadienne
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante

De nombreux parents prévoient de laisser leurs enfants aller à la chasse aux bonbons cette année, mais un nouveau sondage suggère qu’ils pourraient trouver moins de portes ouvertes que lors des Halloweens prépandémiques.

Selon un nouveau sondage Léger et de l’Association d’études canadiennes, 93% des personnes interrogées dont les enfants ont passé l’Halloween l’année dernière ont l’intention de les y envoyer à nouveau ce dimanche.

Le sondage en ligne suggère que moins de la moitié des Canadiens ouvriront leurs portes aux enfants en raison de la pandémie de la COVID−19.

Parmi les 56% des répondants qui ont coché la case «non», la moitié ont déclaré qu’ils distribuaient habituellement des bonbons à l’Halloween, mais qu’ils ne le feraient pas cette année «en raison de la pandémie actuelle».

Selon le vice−président exécutif de Léger Christian Bourque, certains parents qui ont gardé leurs enfants à la maison l’an dernier pourraient les autoriser à sortir le 31 octobre, étant donné le taux élevé de vaccination actuel par rapport à l’absence de vaccins il y a un an.

Quoi qu’il en soit, les résultats du sondage suggèrent que les enfants feront face à de nombreuses portes fermées.

«Si vous ouvrez votre porte, craignez−vous de laisser entrer le virus? Je ne sais pas», a déclaré M. Bourque. «D’habitude, on reste sous le porche».

«On a déjà acheté les bonbons pour ouvrir la porte». 

De nombreux Canadiens passent également l’Halloween dans des immeubles à condos ou dans des appartements où les interactions à l’extérieur ne sont pas une option.

Sur les 447 répondants qui ont des enfants en âge de recevoir des bonbons, 252 les ont laissés se déguiser et passer l’Halloween l’année dernière. La grande majorité d’entre eux prévoient de faire de même dimanche. La taille de l’échantillon est petite et peut ne pas refléter entièrement les plans pour l’Halloween des Canadiens cette année. 

Réalisé du 22 au 24 octobre, le sondage en ligne a été mené auprès de 1 512 Canadiens. Il est impossible de lui attribuer une marge d’erreur, car les sondages en ligne ne sont pas considérés comme des échantillons aléatoires.

Les répondants se prononcent sur des questions économiques

Le sondage a également permis aux Canadiens de se prononcer sur certaines questions économiques.

Environ quatre répondants sur cinq ont déclaré que le salaire minimum devait augmenter. Au Nouveau−Brunswick, il est de 11,75$ comparativement à 16$ au Nunavut et plus d’un tiers des répondants ont indiqué que le coût plus élevé des marchandises est le facteur économique qui les affecte le plus, suivi du coût de l’essence.

«C’est le gros problème – des salaires plus élevés, une inflation plus élevée. Et les gens le ressentent», a ajouté M. Bourque.

Selon Statistique Canada, le taux d’inflation de septembre s’est établi à 4,4 % − le rythme annuel le plus rapide depuis février 2003, bien que le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem, ait déclaré la semaine dernière que les récentes lectures d’inflation sont «transitoires» et que les ajustements de taux ne seraient stimulés que par des pressions à plus long terme.

Christopher Reynolds, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • I
    Inconu
    temps Il y a 7 mois
    Ici on va juste che notre.famille.de mon coter et cote a mon conjoint et pour les.bonbons on va voir sa la.journnee meme se que on fait sinon on va les metre en bas de les marche et attendre et garder.une distence avec les enfants

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Mieux connaître la police: rencontre avec Guy Cliche

Dans le cadre de la Semaine de la police, sur le thème « Mieux se comprendre : la police et le citoyen », EnBeauce.com a rencontré six membres des forces de l'ordre afin de démystifier le métier et découvrir qui se cache derrière ces uniformes. Aujourd'hui, découvrez le capitaine Guy Cliche, directeur du Centre de services de Saint-Georges. Après ...

durée Hier 15h00

COVID-19 : un décès en Chaudière-Appalaches

Selon le bilan de la Santé publique régionale, il y a seulement un nouveau décès liée à la COVID-19 en Chaudière-Appalaches. La personne décédée résidait dans la MRC de Montmagny. Depuis le début de la pandémie un total de 665 personnes sont décédées.  Voici quel était le portrait ce matin dans les quatre centres hospitaliers de la région ...

durée Hier 12h00

La Corporation de développement communautaire Beauce-Etchemins a 30 ans

La Corporation de développement communautaire Beauce-Etchemins (CDC BE) soulignait hier soir ses 30 ans d’existence, dans le cadre d’une soirée sous le thème de Perles et Bulles. « Trente ans pour nous c’est l’avenir. Ça fait 30 ans qu’on existe, on est bien positionné dans la communauté, on est présent pour les organismes et la population. Alors ...