Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Enquête Éduc’alcool

Moins de buveurs excessifs au Québec qu’il y a cinq ans

durée 15h00
11 novembre 2021
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le nombre de consommateurs d’alcool est resté stable en 2021, mais de façon générale, la fréquence de consommation a diminué depuis 2017.

La dernière enquête Crop réalisée pour le compte de l’organisme Éduc’alcool démontre en effet que le nombre de consommateurs d’alcool est resté stable de 2017 à 2021, soit de 84 %.

La fréquence de consommation, à raison d’une fois par semaine ou plus, a diminué, passant de 62 % qu’elle était en 2017 à 51 % en 2021.

Le directeur général d’Éduc’alcool, Hubert Sacy, se réjouit aussi de l’augmentation de la proportion de consommateurs qui respectent les limites de consommation recommandées.

De façon générale, les Québécois consomment en moyenne 2,3 verres par occasion et 4,5 verres par semaine.

Effet de la pandémie
Invité à évaluer l’effet de la pandémie de la COVID−19 sur la consommation d’alcool des Québécois en 2021, M. Sacy a eu une réponse nuancée.

« Il n’y a pas de règle générale. Vous avez des gens qui ont augmenté, des gens qui ont diminué, des gens qui n’ont pas bougé. »

Ainsi, 35 % de ceux qui ont diminué leur consommation d’alcool au cours des cinq dernières années affirment que c’est à cause de la pandémie — réponses «totalement» et «partiellement» additionnées.

M. Sacy explique la diminution par plusieurs facteurs. Il cite d’abord les arguments financiers, comme l’incertitude économique et la crainte de perdre son emploi à cause de la pandémie ou le fait de toucher une des prestations d’aide d’urgence temporaire.

Il cite aussi un autre facteur: le comportement des buveurs plus sociaux, qui avaient l’habitude de boire dans les bars, les restaurants et les discothèques, et qui n’avaient plus ces occasions de boire, à cause de la pandémie en 2021.

À l’inverse, 46 % de ceux qui disent que leur consommation d’alcool a augmenté au cours des cinq dernières années attribuent le phénomène à la pandémie.

Cette fois, M. Sacy explique l’augmentation par d’autres facteurs, comme le télétravail. Ceux qui buvaient de l’alcool à la maison et faisaient du télétravail trouvaient davantage d’occasions de boire, et sans trop de délai, puisque le lieu de consommation était à proximité de leur lieu de travail. Plus besoin de quitter le lieu de travail pour aller dans un bar pour un 5 à 7.

Les autres facteurs sont l’espoir ou la volonté de combattre ainsi la solitude, l’angoisse ou le stress engendrés par la pandémie, avance M. Sacy.

« Si on prend un hélicoptère et qu’on survole le Québec, je vous dirais que, grosso modo, oui ça a eu un effet, mais seulement à deux niveaux, parce qu’au total de la consommation, ça n’a pas bougé. L’effet que ça a eu, c’est que certains ont pris de meilleures décisions que d’autres, pendant la pandémie, pour gérer leur stress et leurs émotions. Et pour d’autres, ça a permis de voir que ce n’était pas obligatoire de boire tout le temps », a conclu M. Sacy.

L’enquête a été réalisée par le biais de 1500 entrevues, par internet, du 10 au 28 septembre 2021.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 11h00

L'URFI de Beauceville restera finalement ouverte cet été

La fermeture pour la période estivale de l'unité de réadaptation intensive (URFI) de Beauceville n'aura finalement pas lieu, vient d'annoncer le Centre intégré de Santé et de Services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS). Cet heureux dénouement a été rendu possible par une mobilisation exceptionnelle du personnel de l’URFI et d’autres secteurs ...

durée Hier 9h00

Du matériel scolaire offert à 150 enfants de la Beauce

Pour la rentrée scolaire 2022-2023, le Groupe de réflexion et d’action contre la pauvreté (GRAP) de Beauce-Sartigan distribuera plus de 6 000 $ en matériel et cartes cadeaux à 150 enfants de la région. C'est la quatrième année consécutive que ce projet est mis en place. Il vise à soulager les familles pour qui la rentrée scolaire rime avec stress ...

durée Hier 5h00

Le 20e lave-O-thon des pompiers de Vallée-Jonction se tiendra samedi

C'est ce samedi 2 juillet que se tiendra, au cœur de la municipalité de Vallée- Jonction, le 20e lave-O-thon de l’Association des pompiers de l'endroit. L'activité débutera à 8 h, pour se terminer aux alentours de 16 h, dans le stationnement de l’église. Le directeur du Service de sécurité incendie, Daniel Michaud, espère que l'association ...