Publicité

13 décembre 2021 - 17:00

Installation de barrières

Pont du Père-Antonio-Poulin : le processus pour sécuriser l'endroit s'amorce

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 1

Le 3 mai, un tragique évènement s’était déroulé sur le pont du Père-Antonio-Poulin qui surplombe la 34e rue à Notre-Dame-des-Pins. Une personne avait mis fin à ses jours en sautant de l’infrastructure. C’est ce qui avait enclenché les pressions faites au gouvernement pour sécuriser l’endroit.

Il s’agissait du deuxième drame du même type à survenir dans la même année. En septembre de cette année, des pancartes où il est inscrit : « Tu vis de la détresse ? Parle-nous. Tu es une personne importante. 1 866 APPELLE », avaient été installées.

Le projet a coûté quelques centaines de dollars et il semblerait que pour le moment elles fonctionnent. Par contre, la suite est l’installation de barrières anti-suicide qui coûteront des milliers de dollars, mais qui pourraient sauver des vies.

EnBeauce.com avait discuté avec le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, le 29 septembre qui avait assuré que ce n’était que la première étape et qu’il devait attendre le rapport du Coroner. Bien que ce dernier ne soit pas encore officiellement déposé, M.Poulin assure que s’il peut annoncer l’installation de barrières c’est qu’il a déjà eu des échanges préliminaires qui vont dans ce sens.

Le député explique qu’afin de convaincre les instances qu’ils avaient le devoir de sécuriser le lieu, il a utilisé ces arguments : « Premièrement, chaque vie compte. Il y a déjà eu deux incidents. Il faut que ce soit une barrière sécuritaire, dissuasive. L’autre volet c’est aussi la hauteur du pont qui est extrêmement élevée et le troisième volet c’est que j’ai un quartier familiale en dessous. »

Des analyses seront lancées pour s’assurer de trouver une installation qui convienne également aux accidents et qu’elle puisse résister au poids d’une voiture. De plus, elle devra être conçue pour les hivers québécois et durable.C’est pourquoi le ministère des Transports se donne un horizon de 18 mois pour concrétiser le projet.

Si vous avez besoin d'aide, vous pouvez rejoindre l'Association de prévention du suicide à 1 866 APPELLE ou d'aller sur le site au aqps.info 

À lire également : 

Des solutions à venir pour sécuriser le pont de l'A-73 à Notre-Dame-des-Pins

Mobilisation pour sécuriser le pont de l'A-73 à Notre-Dame-des-Pins

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo à notre député M. Poulin qui a été très actif alors que la route est quand même ouverte depuis 2015 (sous l'autre gouvernement). Le précédent gouvernement LIB aurait pu le faire dès l'ouverture. Merci d'avoir réunis tout le monde afin d'aller de l'avant. Nous en serons toujours reconnaissants pour les vies que nous allons sauver dans le futur.

    Karl Parent - 2021-12-13 21:51