X
Rechercher
Publicité

Conseils de sécurité

Comment éviter de se faire voler ses colis?

durée 04h00
15 mars 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

La livraison à domicile de colis est de plus en plus fréquente et malheureusement les vols suivent la même tendance. C’est pourquoi la Sûreté du Québec invite les citoyens à faire preuve de prudence.

Tout d’abord, il est recommandé de consulter les options offertes par les services de livraison. La collecte d’un colis à un point de dépôts dans votre localité ou à l’un des comptoirs de détail sécurisés est la manière la plus sûre.

S’il n’y a pas moyen de le récupérer et que seule la livraison à domicile est disponible, assurez-vous de surveiller la progression du cheminement pour être présent au moment de son arrivée.

Si vous ne pouvez pas être sur place, demandez à une personne de confiance de le ramasser pour vous. Vous pouvez aussi faire changer l’adresse de livraison pour l’envoyer chez quelqu’un qui est chez elle toute la journée. 

Vous pouvez installer un espace sécurisé sur le parvis de votre maison. Par exemple, un coffre avec un cadenas. Par contre, vous devez prévoir les instructions au livreur pour qu’il le verrouille. 

Finalement, l’installation d’une caméra visible et fonctionnelle pourrait dissuader les voleurs ou au moins pouvoir les retracer en cas de vol. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le club de l’âge d’or de Notre-Dame-des-Pins cesse ses activités dans la générosité

La pandémie de COVID-19 a fait des dommages collatéraux dans la localité de Notre-Dame-des-Pins alors que le club d'âge d'or local, Joie et Sérénité, cesse ses activités le 31 mai. En effet, plusieurs des membres de l'organisation ont été emportés par le coronavirus, à un point tel que le club ne regroupe maintenant qu'une poignée de ...

Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...

durée Hier 17h00

COVID-19 : la situation reste stable en Chaudière-Appalaches

Le bilan de la Santé publique régionale publié aujourd'hui reste stable par rapport à celui d'hier en Chaudière-Appalaches. Voici quel était le portrait ce matin dans les quatre centres hospitaliers de la région administrative concernant les hospitalisations liées à la COVID-19: - Hôpital de Saint-Georges : deux dans les unités de soins (0) ...