X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Congé de Pâques : les gens seront responsables de leur sécurité et celle des autres

durée 14h00
13 avril 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le directeur de la Santé publique par intérim, le Dr Luc Boileau, a tenu un point de presse pour revenir sur les consignes de précaution en vue de l’arrivée du long congé de Pâques. 

Depuis la dernière conférence de presse, qui s’est déroulée vendredi dernier, le nombre d’hospitalisations a grandement augmenté, passant de moins 1 600 à 2 000 lits occupés par des gens atteints de la COVID-19. De plus, on compte 12 700 employés de la santé absents du réseau. 

C'est pourquoi, cette fin de semaine, il est fortement recommandé d'éviter d'être en contact avec les personnes à risque de complications, les 60 ans et plus et les imunosuprimés. Par contre, M. Boileau indique qu’ils ne sont pas là pour dire le nombre de personnes qui peuvent se rencontrer et ni ajouter des mesures. Il explique que ce sera la responsabilité des gens de tout faire pour se protéger et protéger les autres.  

D'ailleurs, la propagation du variant BA.2 ne cesse d’accélérer. Au point, où le Dr Boileau mentionne que s’il était apparu avant qu’une grande partie de la population soit vaccinée, on parlerait d’une hécatombe.

La Santé publique insiste sur le fait que bien qu’on ne demande que cinq jours d’isolement en cas de symptômes ou d’un test rapide positif, il est recommandé un autre cinq jours à éviter toute interaction sociale, car la contagion est d’une durée de dix jours. 

Les personnes de 60 ans et plus qui ont des symptômes, mais qui ont un résultat négatif au test rapide peuvent aller faire un test PCR dans une clinique de dépistage. 

Arrivée du Novavax

Il a été annoncé que pour les personnes de 18 ans et plus qui ont des contre-indications aux vaccins ARM-messager ou qui le refuse pourront se tourner vers le nouveau vaccin, le Novavax.

Un total de 5 700 doses sont arrivées et des plages horaires seront dédiées pour éviter le gaspillage des fioles. 

Également, la campagne de vaccination de la 4e dose va bon train. Toutefois, il reste plusieurs rendez-vous pour la quatrième dose pour les 60 ans et plus.  

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Mieux connaître la police: rencontre avec Ann Mathieu

Dans le cadre de la Semaine de la police, sur le thème « Mieux se comprendre : la police et le citoyen », EnBeauce.com a rencontré six membres des forces de l'ordre afin de démystifier le métier et découvrir qui se cache derrière ces uniformes. Aujourd'hui, découvrez Ann Mathieu, coordonnatrice au service de la diffusion et de la relation média ...

durée Hier 16h15

COVID-19 : situation stable dans les hôpitaux de Chaudière-Appalaches

Selon le bilan de la Santé publique régionale, il y a seulement une nouvelle hospitalisation liée à la COVID-19 en Chaudière-Appalaches et elle a été enregistrée à Saint-Georges.  À l'hôpital de Saint-Georges on compte maintenant quatre personnes dans les unités de soins (+1), mais toujours aucune en soins intensifs (0). Cela pour un total de ...

durée Hier 9h00

Patrick Simard officiellement PDG du CISSS de Chaudière-Appalaches

Patrick Simard a été nommé président-directeur général du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches et ce, à compter de ce jour. L'annonce a été faite ce matin par le CISSS de la région, par voie de communiqué de presse. Patrick Simard assumait déjà ce poste par intérim depuis décembre 2020. Depuis la ...