X
Rechercher
Publicité

La Beauceronne Audrey Morin parmi les participantes

Les Audacieuses 2022 remettent plus de 220 000 $ à Leucan

durée 17h00
25 avril 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Salle des nouvelles

À l'occasion du rasage officiel des Audacieuses 2022 de Leucan, qui s'est tenu hier au Fairmont Le Reine Elizabeth à Montréal, les dix femmes participantes, dont Audrey Morin, pharmacienne de Saint-Martin-de-Beauce, ont remis le montant de 224 030 $ à Leucan.

La somme recueillie permettra à l'Association de poursuivre sa mission d'offrir des services aux enfants atteints de cancer et leur famille.

Un moment riche en émotion
Le rasage officiel, animé par Marie-Christine Proulx, a permis aux Audacieuses de vivre ce moment important ensemble, accompagnées de leurs proches. Marie-Mai, marraine de Leucan et première Audacieuse en 2020, était présente afin d'accompagner les femmes dans leur Défi. Camille Parker, jeune survivante du cancer et porte-parole provinciale du Défi têtes rasées Leucan 2022, a livré un témoignage inspirant et a tenu à féliciter les Audacieuses pour leur geste.

« Des femmes fortes qui viennent en aide à des enfants forts, courageux, c'est d'une extrêmement grande importance. Nous devons tous nous incliner avec respect devant ce geste et essayer, à notre manière à tous, de contribuer aussi », a expliqué Marie-Mai.

Cette 2e édition des Audacieuses fut remarquable grâce à un groupe de femmes solidaires. C'est avec une belle humilité qu'elles ont sollicité leur réseau afin d'amasser des dons pour Leucan et elles ont réussi leur pari. « L'engagement sincère des Audacieuses à la cause a permis de créer une vague de générosité et de propager un message d'espoir à travers le Québec. La réponse de la population a été exceptionnelle encore une fois cette année », a ajouté Julie Veilleux, directrice des communications de Leucan.

Audrey Morin, qui est pharmacienne-propriétaire affiliée à Proxim à Saint-Martin-de-Beauce, a finalement amassé 31 871 $ sur l'objectif de 25 000 $ qu'elle s'était fixé.

Les autres femmes qui ont relevé le défi avec Mme Morin sont Evelyne Audet (Animatrice, 91.9 sports, RDS, Évasion), Janice Bailey (Directrice scientifique, Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies), Magalie Bourdeau (Associée, Demers Beaulne, vice-présidente du conseil d'administration de Leucan et mère d'un enfant atteint de cancer), Julie Charbonneau (Entraineuse privée, coach de boxe et mère d'un enfant atteint de cancer), Véronique De Sève (Directrice développement des affaires, Fondaction, Isabelle Jean (Vice-présidente exécutive et chef de l'exploitation des loteries, Loto-Québec), Garihanna Jean-Louis (Humoriste, comédienne et conférencière), Natasha Kanapé Fontaine (Écrivaine, poétesse, traductrice, peintre et actrice innue) et Catherine Newman (Vice-présidente Finance, rapports financiers, iA Groupe financier).

Rappelons que le Défi têtes rasées Leucan est une activité de financement majeure qui mobilise la communauté dans un élan de solidarité afin d'offrir des services aux familles d'enfants atteints de cancer. C'est aussi un geste de soutien envers les enfants qui subissent, lors de la chimiothérapie, une modification de leur image corporelle par la perte des cheveux.

À lire également:
Défi têtes rasées Leucan: Audrey Morin veut dépasser son objectif de collecte

 

Mikaël Theimer

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le club de l’âge d’or de Notre-Dame-des-Pins cesse ses activités dans la générosité

La pandémie de COVID-19 a fait des dommages collatéraux dans la localité de Notre-Dame-des-Pins alors que le club d'âge d'or local, Joie et Sérénité, cesse ses activités le 31 mai. En effet, les deux années de confinement et de restriction n'ont pas permis de tenir d'activités et comme il n'y a pas de relève en vue, les administrateurs du groupe ...

Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...

durée Hier 17h00

COVID-19 : la situation reste stable en Chaudière-Appalaches

Le bilan de la Santé publique régionale publié aujourd'hui reste stable par rapport à celui d'hier en Chaudière-Appalaches. Voici quel était le portrait ce matin dans les quatre centres hospitaliers de la région administrative concernant les hospitalisations liées à la COVID-19: - Hôpital de Saint-Georges : deux dans les unités de soins (0) ...